« Made Indie Aveyron »

Soirée « Made Indie Aveyron » le 28 mars 2014 à 21h au Studio
Le Studio - Onet le château
Organisateur, Association: 
Catégories: 
Dates: 
Vendredi, 28. Mars 2014 - 21:00

En 2011, le Studio avait initié une soirée, basée sur le principe (très simple) de faire découvrir des projets issus du territoire aveyronnais, et ayant un positionnement, une esthétique et une attitude que l’on pourrait qualifier d’ « Indie » (en francisant « Indé »), c’était avec Silent Whale becomes a dream, Greenuptight et TKM. Des projets s’illustrant par une culture en dehors des circuits commerciaux traditionnels et se réclamant de courants underground, anticonformiste, avant-gardiste. Des projets sans concession, iconoclastes et ne faisant allégeance à aucune chapelle, mais faisant prévaloir l’inactuel comme fer de lance et/ou leitmotiv…



Nous rééditons cette formule avec un second volet, qui sera à n’en pas douter un grand moment du Studio. Une soirée pour montrer aux yeux du monde (rien que ça !) que Le Studio est un lieu atypique et unique, à contre courant de tout le reste, avec une âme… (ici pas de vitrine, un travail de fond, et on le sait c’est le fond qui manque le plus !)



Deux groupes aveyronnais (The Chevals et Radiocity Shakers qui viennent de signer sur Closer) et pour couronner le tout les Olivensteins (comme parrain et symbole de l’inactuel), pour une rencontre entre la Normandie (Le Havre, Rouen) et l’Aveyron… Un axe majeur finalement entre Le Havre/Rouen et Onet le château…



* Le Studio est un lieu géré par la MJC d’Onet le château



18h : Séance de Mix de Vink Vray (alias Vincent de The Cheval’s) pour découvrir quelques bonnes galettes : Suicide et consorts… Rock’n’roll and more…



21h :

- The Cheval’s

Les Frères Combettes jouent ensemble depuis... longtemps. Ça ne les a pas empêchés de suivre des trajets personnels. Laurent a écumé les bouges du Havre à la guitare. Vincent a monté des spectacles à Rouen, chanté avec Toni Risso, créé Six Boulettes & The Magic Mâsh. Dans l'Aveyron ils ont joué aussi en solo en tant que Vink Vray / Mr Lo (avec les Magnetix ou Paramount Styles au Studio...).



The Cheval's c'est leur nouveau dada : du white trash rock ! Pour faire plus de bruit ils ont recruté un hillbilly de l'Aubrac à la contrebasse et un set de batterie complet avec batteur assorti. Avec cette section rythmique de plomb, ils sont partis pour bucheronner leur chemin dans les recoins sombres du rock'n'roll, d'Elvis au CBGB...

https://www.facebook.com/pages/The-Chevals/663656157013608

- Radiocity Shakers

Les Radiocity shakers sont issus des ténébreuses contrées de Decazeville aka Méthanol City. Dans un pareil climat de grisaille perpétuelle il parait difficile de conjecturer des lendemains qui chantent... Les Radiocity shakers ne pouvaient en aucun cas faire du zouk voire de la pop music.



Naturellement ce quatuor, comme mu par une forme de déterminisme socio-culturel, s'est immiscé dans la voie qui lui semblait destinée: le rock'n' roll high energy... Entre Detroit, Le Havre et Melbourne.



Tels des vampires de la scène rock métallurgique, ces ex- Longshot, et autres Chatterbox revisitent l’esprit d’un punk-rock graisseux mais mélodique aussi efficace que tranchant et mordant !

Les mains dans le cambouis, Rems Jaguar, Dozz, Eddie et Dr Noune se réveillent d’un trop long sommeil agité pour se jeter corps et âme dans la sueur et l’électricité !



L’objectif est clair : pas de calcul, brûler le passé et tout recommencer !

…sans prétention aucune, sur scène là où la vérité finit toujours par éclater…à grands coups de Marshall et de Gibson!!! Album à sortir sur l’immense et cultissime label Closer du Havre (Barracudas, Fixed up…).



https://www.facebook.com/RadiocityShakers



www.youtube.com/watch?v=yNRMAeeVqiU

- Les Olivensteins

Les Olivensteins sont un groupe de punk rock français formé à Rouen en 1978 par le chanteur Gilles Tandy. Malgré une carrière éphémère, ils ont marqué l'histoire grâce à un 45 tours aux textes nihilistes, aujourd'hui très recherché des collectionneurs. Leur plus grand succès est le titre Je suis fier de ne rien faire.

Un des premiers groupes de punk rock français



Les Olivensteins se forment autour d'une bande de copains à Rouen en avril 1978. Leur nom vient du très médiatique psychanalyste français Claude Olievenstein qui s'occupe à l'époque de soigner de jeunes toxicomanes dans sa clinique de Marmottan. En juin 1978, le groupe fait son premier concert avec, dès le début, ce style provocant qui caractérise les groupes punks d'alors (provocation que l'on retrouve notamment dans les textes de chansons tels " Patrick Henry est innocent " ou " Pétain, Darlan, c'était le bon temps ").



À partir de l'automne 1978, le groupe fait plusieurs concerts en Normandie et à Paris, notamment avec les Dogs et l'accueil du public comme celui des journalistes rock est excellent. En mars 1979, les Olivensteins sortent en autoproduction un premier (et unique) 45 tours 3 titres qui est produit par Lionel Herrmani gérant du petit magasin de disque Mélodies Massacre et premier producteur des Dogs. Le disque est logiquement commercialisé par Mélodie Massacre, dont le vendeur est Eric Tandy, le frère ainé du chanteur et parolier du groupe. Les 2000 exemplaires du 45 tours sont rapidement épuisés et les critiques de la presse rock sont enthousiastes. Patrice Blanc-Francart passe ainsi régulièrement le morceau " Euthanasie " pendant plusieurs mois au cours de son émission musicale Loup-Garou sur France Inter. Le succès du 45 tours permet au groupe d'enchaîner les concerts, et les Olivensteins rêvent cette fois de sortir un véritable album 33 tours. Le label Barclay, qui vient de signer les Sex Pistols pour la France est très intéressé, mais l'opposition totale du Docteur Olievenstein à l'utilisation de son nom fait capoter le projet. A ce coup dur s'ajoutent les pressions des RG et à nouveau du Docteur Olievenstein, qui fait annuler leur concert prévu en décembre 1979 au Palace en première partie de Stiff Little Fingers. Frustrés par l'impossibilité d'enregistrer leur album tant espéré et peu en phase avec le nouveau public punk, composé de plus en plus par les nouveaux venus skinheads, le groupe décide de séparer après un ultime concert en janvier 1980 dans la salle St Croix des Pelletiers à Rouen.



Plus tard Gilles Tandy reforme un autre groupe dans la même veine et à la durée aussi éphémère : Les Gloires Locales. Ensuite il fonde les Rythmeurs qui sortent un disque chez New Rose Records et se séparent. Gilles Tandy finira par entamer une carrière solo et publiera deux albums.



En 2011, paraît une anthologie du groupe, la première.



Le groupe s'est reformé spécialement à l'occasion du festival la Ferme Electrique 2013, à Tournan le samedi 6 juillet 2013.

Informations pratiques

Informations de contact: 

MJC Onet le Château
Boulevard des Capucines 12850 Onet Le Château
Tel : 05.65.77.16.00 Fax : 05.65.67.30.29

Vous aimez ? Dites-le !

Conseils des lecteurs: 

Ajouter un commentaire

Aujourd'hui en Aveyron
Animations concerts
Je vous propose des animations & des concerts "sur mesure", chez vous ou dans un lieu public (salle des fêtes, etc...).
Le Bourg, Saint-Paul des Fonts (Saint-Jean Saint-Paul)