Estivada 2010 à Rodez : le programme

Dates: 
Dimanche, 20. Juin 2010 - 0:00 - Samedi, 31. Juillet 2010 - 23:50
Organisateur: 
Catégories: 

Il est des endroits de notre beau pays où les artistes occitans n’ont pas droit de cité au prétexte qu’il faut amener la Culture-aux-citoyens… C’est méconnaître ou nier l’influence majeure de la culture occitane dans bon nombre de cultures européennes, c’est penser que la culture vient toujours et forcément d’ailleurs, c’est être aveugle et sourd, ignorant ou menteur…

A Rodez, l’Estivada est la démonstration vivante que la langue et la culture occitanes, par les valeurs d’ouverture, de partage, de fraternité qu’elles portent, peuvent être des points d’appui pour un avenir plus humain que bien des modèles proposés/imposés... A condition d’ouvrir grand les yeux et les oreilles !

Les occasions ne devraient pas manquer avec les artistes invités, avec une création inédite chaque jour, avec des passerelles jetées pour des rencontres prometteuses avec le Japon, le Brésil ou le Québec… Et aussi avec le peuple Berbère qui se bat inlassablement pour la reconnaissance de sa langue et de sa culture : recevoir Souad Massi (NDLR : Souad Massi est remplacé par Idir) à l’Estivada est un honneur !

L’Occitanie invite et se confronte parce qu’elle est vivante ! Un panel de concerts pour une palette de couleurs… Cinéma, conte, poésie, littérature sont aussi au programme, ainsi que l’humour, car, comme l’affirme notre ami Padena, un peuple n’est grand que quand il sait enfin se moquer de lui-même…

En 2010, l’Estivada veut tout ! Plonger ses racines dans le local, l’Aveyron que nous aimons, et renforcer son exception interrégionale avec la présence de toutes les régions d’Occitanie… Accueillir ceux qui ne parlent pas - encore ?- notre langue, donner le plaisir des retrouvailles a los que la parlan…

Quelle fierté de vous accueillir à l’Estivada ! Soyez certains que toute l’équipe vous donne le meilleur d’elle-même. Quina glòria de vos aculhir a l’Estivada ! Siagatz segurs que la còla tota vos balha lo milhor d’ela meteissa.

Plaça a la festa, amb paratge e convivencia !

Patric Roux

Capmèstre d’Estivada

26 JUILLET

SUS LA TALVÈRA D’ESTIVADA

Attention, ce concert se déroule en avant-première de l’Estivada, 26 juillet, à l’ostal Jean Boudou de Crespin.

Renseignements : mairie-de-crespin[at]wanadoo[dot]fr ou 05 65 69 23 35

L’estivada a voulu saluer cet évènement majeur qu’est la création et l’ouverture de l’ostal Joan Boudou, écrivain majeur d’expression occitane. Pour ce faire, quoi de plus naturel qu’un échange artistique ? L’estivada offre à l’ostal le concert de l ’un des artistes qui a le mieux perçu la portée artistique et la sensibilité de Joan Boudou, Eric Fraj.

L'ostal Joan Bodon... Qu'es aquò ?

A Crespin, à 7 kms de Naucelle, dans la maison natale de Jean Boudou, l'ostal a ouvert ses portes au public au mois de mai dernier. Consacré à ses écrits et à la culture occitane dans son ensemble, il propose un voyage initiatique dans l'univers d'un écrivain aux talents multiples. Servi par une scénographie percutante et un humour omniprésent, il allie le plaisir de la découverte à la rencontre profonde de l’auteur. Cette création originale de Bernard Cauhapé permet aux curieux de tous horizons de cheminer d'oeuvre en oeuvre, de conte en roman, de poésie en nouvelle, guidé par des photographies, des installations, des effets sonores et des bornes interactives…

La créativité de Jean Boudou et de la langue occitane dans ses aspects les plus variés y fait l'objet d'un traitement privilégié : la réalité d'une vie culturelle foisonnante y est largement évoquée, au travers d'expositions temporaires d'artistes et créateurs régionaux.

ÉRIC FRAJ

« Fat e fóls », c’est la magie d’une rencontre musicale et vocale exceptionnelle : Éric Fraj, Guillaume Lopez, Thierry Roques et Pierre Dayraud nous reçoivent autour de quelques-unes des meilleures chansons d’Éric de 1971 à nos jours, connues ou inédites, toutes revisitées musicalement par le talent de Guillaume et Thierry. Les textes sont de Brecht, Boudou, Jaime Siles, Robert Marty ou dÉric Fraj lui-même. Ils sont aussi enracinés et universels que leurs musiques qui se promènent du Maghreb aux Amériques, d’Ibérie

MARDI 27 JUILLET

Trobar - Chapelle Royale - Place du Maréchal Foch 14h30-16h00

Sylvain Roux - Mieko Miyazaki (Aquitània-Japon)

Meeting in Extremis

Ce concert inhabituel est un immense pont jeté entre deux extrêmes : l’Orient et l’Occident. Une rencontre étonnante et originale composée de deux cultures éloignées, une douce collision entre des bribes de chansons traditionnelles japonaises et occitanes utilisées comme ferment et support pour imaginer une musique traditionnelle improvisée.

La musique de ce duo acoustique naît et se développe dans l’instant présent, pleine de surprise et d’émotion, à la recherche d’une respiration commune et d’une osmose délicate ; le résultat de cette joute amicale donne l’impression d’une sorte de concert-balade réinventé chaque fois, au gré des envies et de l’inspiration des deux artistes, qui écrivent ainsi, en direct, una plan curiosa rapsodia per una nòva galaxia : « Extremis » !

http://www.insoliste.over-blog.com


Paratge - L’òrt del festenal - Jardin public 21h00-23h00

PADENA (MIEGJORN-PIRENÈUS)

Vaquí Padena et toute sa famille de Padenasses, de Padenous, toute une équipe sortie de ses histoires en langue doc pour rire de bon coeur ! L’humour de Padena nous aide à mieux comprendre ce qu’est l’humour. Par l’occitan, son rôle devient majeur.

Avec ses vannes, loin de ridiculiser son propre auditoire, loin de ridiculiser la langue en la confinant dans un usage restreint (ruralité, spécificité locales, grivoiseries), en établissant avec son public une étroite connivence dans l’évocation de leurs univers culturels, il réussit à se moquer gentiment des vieux travers en aidant les gens à les dépasser sans développer aucune honte de ce qu’ils avaient été, aucune occultation de leur propre histoire. Es a dire que segon Padena, un pòble n’es grand solament se se pòt trufar de el… Du très grand art !!!

Padena sera suivi d’une « nuit du cinéma » avec le film décoiffant « Farrebique » ainsi que d’un second film retraçant l’action pour l’inscription de l’Occitan au Patrimoine Mondial de l’Humanité, « Viatge

MERCREDI 28 JUILLET

Trobar - Chapelle Royale - Place du Maréchal Foch 14h30-16h00

LAURENT CAVALIÉ, SÒLI SOLET (LENGADÒC)

Chants populaires et chants d’auteur, jeux de rythmes et jeux de mots, ambrogliòc, percussions patoises et tarrabastal vocal… voilà le chanteur-percussionniste de Du Bartàs qui joue aussi d’autres souffles. Laurent Cavalié en solo avec son accordéon, récupère, recycle, arrange, mélange, métisse le répertoire de son pays de l’Aude avec des traditions d’ailleurs, venues du bout du monde.

C’est ainsi que l’homme nous re-fabrique tout un répertoire de chansons flambant neuves, toutes rutilantes, toutes pimpantes, produits dérivés de l’agro-culture biologique, non certifiées mais fortes de leur devoir d’invention et de mémoire.

Une chanson c'est qui, c'est quoi, à quoi ça sert, qu'est-ce que « ça » raconte, à qui « ça » s'adresse ? Voici quelques éléments de réponses avec « Cavalié Sòli Solet », recyclage artisanal de chansons des gens de peu. Una votz, un acordeon, un Laurent Cavalié sòli solet o quora ‘na canson es tornada a son esséncia meteissa… La canson coma un crit, un cant, una complancha…

http://www.myspace.com/laurentcavali

JÒIA - M.J.C. - 1, rue Saint Cyrice 16h00-17h30

CIE VIEUSSENS (AQUITÀNIA) : ESQUIÇ O LA DESESTELADA

Esquiç est né de la rencontre entre Christian Vieussens, peintre musicien et Bernard Manciet, poète écrivain. Tota una istòria ! Sur des peintures de Vieussens, Manciet « a jeté des mots », Vieussens y a à son tour jeté des musiques. Une publication est née « Esquiç ». L’idée d’en faire un spectacle, avec la complicité du comédien Christian Loustau, s’est naturellement imposée.

Une rencontre poétique autour de l’oeuvre du poète et du musicien peintre, où la chair des mots, la substance des sons et les couleurs s’entrechoquent.

« L’écriture musicale et picturale de Vieussens, comme celle, inclassable de Manciet, porte loin, très loin, et montre de façon magistrale que selon Höderlin « l’être ne peut se confondre avec l’identité ». D.Regef

http://www.myspace.com/esquic

19h00-20h30

CHANTS SACRÉS GITANS EN PROVENCE (PROVENÇA)

Les Gitans font pleinement partie de la vie provençale et marquent puissamment l’imaginaire collectif de la région à travers leurs musiques et leurs danses.

Le nom « gitan » est donné à l’ensemble de la population tsigane. Or, il appartient à un seul groupe, qui s’est installé dès le MoyenÂge près des Saintes Maries de la Mer. Dans le respect des traditions sacrées, les artistes présentent une création forte appartenant à la culture gitane provençale. Ils témoignent de cet héritage aux diverses influences ancestrales. Sous la direction artistique du chanteur gitan Tchoune, Gil Aniorte- Paz, Diego Lubrano, Sarah Moha et Renat Sette nous donnent le meilleur de la tradition gitane provençale. De pas mancar…

http://www.opus31.fr

Paratge - L’òrt del festenal - Jardin public 21h00-01h00

CREACION ESTIVADA 2010 : PEIRAGUDA (AQUITÀNIA)

Peiraguda a festejat sos trente ans l’an passat, sos 7 alboms e de concerts a bèles cents… Tout comme Joan Pau Verdier, ils sont les représentants de la canson occitana en Peirigòrd et dins lo nòrd de l'Occitània. Jean Bonnefon et Patrick Salinié, composent lo canal istoric du groupe. Ils ont été rejoints, depuis quelques années, par Jacques Gandon (guitares), Laurent Chopin (batterie) et Patrick Descamps (basse et accordéon) Pour l'Estivada 2010, le groupe présente une création originale, en intégrant deux musiciens supplémentaires : Thierry Roques à l'accordéon et Paddy Lemercier au violon. Le Peiraguda 2010 sera plus folk et plus festif que jamais, avec un récital comprenant un mélange d'anciennes et de nouvelles chansons, plus un boiradis de titres

JEUDI 29 JUILLET

Paratge - L’òrt del festenal - Jardin public 21h00-01h00

CREACION ESTIVADA 2010 : CLAUDI MARTI (LENGADÒC-ROSSELHON)

« CAMINS DE RESISTÉNCIA »

Quelques bornes sur des chemins de lutte et de courage … résister, ne pas plier, jamai plegar l’esquina ! La Crosada, Montsegur, La Commune, les maquis, l’Affiche rouge… no pasaràn ! Destin des peuples en lutte pour leur liberté, face à l’envahisseur, à l’oppression des puissants, à la dictature fasciste ; destins individuels d’hommes épris de justice et d’idéal, coma Joan Jaurès, Trencavel o Cristino Garcia…

Claude Marti est le passeur qui nous conduit sur ces camins de resisténcia. Claudi es un just que porta la paraula universala de la libertat !

http://www.claudemarti.com

LA MAL COIFFÉE (LENGADÒC-ROSSELHON)

« A L’AGACHA »

La Mal Coiffée c'est six voix de femmes : Myriam Boisserie, Hélène Arnaud, Karine Berny, Marie Coumes, Laetitia Dutech et Hélène Albisetti. Le chant populaire rencontre la chair, reprend du souffle. La polyphonie pousse un coup de gueule. Depuis sa création à l’automne 2002, La Mal Coiffée ne perd pas son cap et renforce chaque jour son identité. En puisant dans les chants populaires occitans, elle se taille un répertoire à la mesure de son énergie électrique. La Mal Coiffée s’empare du timbre de voix languedocien. Timbre « historique », intimement lié à la langue occitane, de gens qui vivent, travaillent, papotent... en plein air. Entre polifonias occitanas et electròccitanas ! De pas mancar !

VENDREDI 30 JUILLET

Trobar - Chapelle Royale - Place du Maréchal Foch 14h30-16h00

A TRÈS VOTZ : MARTINA « JÒIA » DE PEIRA, JAN DAU MELHAU ET JAN-MARI CARLÒTTI.

A Très Votz est un spectacle original, issu de la rencontre de trois des meilleurs interprètes des chants de Troubadours : Martina « Jòia » de Peira, Jan dau Melhau et Jan-Mari Carlòtti. Pour la première fois, leurs trois voix se mêlent, s’accordent, pour interpréter le Trobar, mais aussi les chants traditionnels de leurs régions : Provença, Lengadòc e Lemosin. Cela fait trente ans que tous trois rendent hommage à la beauté de la langue en mettant leur voix et leur créativité au service du chant de la tradition. La spécificité des voix de chacun fait de cette création un voyage à travers les sonorités de la langue occitane, à travers sa force onirique. Lo son de lor lenga es lo son de lor tèrra ! La Lenga, c’est la Note, le Mot, le Son, la Mélodie, le Rythme, la Voix, le Sens, la Science e la Consciéncia. La Gèsta de la paraula…

JÒIA - M.J.C. - 1, rue Saint Cyrice 16h00-17h30

«OCCITÀNIA FOR EVER»

Robert Lafont a remis le théâtre occitan dans son siècle. Les pièces les plus importantes constituent ce qu’il qualifiait lui-même de théâtre occitan de combat. Combat pour la langue, combat pour la reconnaissance de la parole occitane, de son histoire et de sa culture.

Occitània for ever nous propose des extraits de plusieurs d’entre elles, passant de la tragique et pathétique aventure du troubadour Peire Vidal amoureux de la Louve de Pennautier, à la farce délirante d’un Dom Esquichote vengeur d’une Provence d’aujourd’hui agressée par de multiples ennemis qui ne sont pas que des moulins à vent ! On y vivra le drame d’un Raymond VII, contraint d’abandonner ses protégés cathares pour sauver le peuple de Toulouse du massacre par les Français. Ou encore, traitée en comédie, l’instrumentalisation du peuple par la noblesse provençale dans la révolte des cascavèus contre le pouvoir de Richelieu. On goûtera plusieurs textes où Robert Lafont livre une part de sa vision du présent sur un mode burlesque et de son optimisme poétique pour une « Occitània for ever ».

Conçu et mis en scène par André Neyton, le spectacle, en occitan et en français, accompagné d’une musique originale de Miquèu Montanaro, est interprété par Xavier-Adrien Laurent, Sophie Neyton, André Neyton et Thierry Paul. Il est produit par le Centre Dramatique Occitan

Fin Amor - L’òrt del festenal - Jardin public 17h30-19h00

CREACION ESTIVADA 2010 : JOAN-LOÍS CORTIAL (MIEGJORN-PIRENÈUS)

SUL CAMIN…

Jean-Louis et Roselyne Courtial présentent une création pour l’Estivada 2010 : « Sul camin… » ! Mise en musique de poèmes contemporains de Roland Pécout, Louisa Paulin, Jean Boudou ou Robert Marti, « Sul camin » se construit comme une itinérance sur les chemins de la poésie occitane. E tanben sul camin de la canson coma l’agrada… Un fond de batterie de Benoît, un velouté d’accordéon ou de piano de David, un nappage de basse ou de guitare de Paulin et un assaisonnement d’instruments trad de Marc autour des voix de Rosalina, que Jean-Louis mélange à sa sauce. La festa d’una lenga e d’una cultura que vòlon vertadierament tot per lor avenidor tant son plan engajadas sul camin…

http://www.myspace.com/cridals

SAMEDI 31 JUILLET

JÒIA - M.J.C. - 1, rue Saint Cyrice 16h00-17h30

COMPAGNIE TIBERGHIEN (TEATRE ; AQUITANIA)

Ulisse au flume / Ulysse et le fleuve est la dernière pièce que Bernard Manciet a écrit pour la Compagnie Tiberghien. Interprétée en français et en occitan, es l’escasença de tornar descobrir la lenga del poèta gascon… L’épopée revisite le mythe d’Homère et le situe sur l’estuaire de la Gironde : le héros remonte le fleuve vers ses origines à la recherche de son fils Télégonos. A l’entrée de l’estuaire, deux clans et deux langues se rencontrent : Ulysse et son équipage parlent français, les autochtones occitan. Gilbert Tiberghien inscrit l’hospitalité, fil rouge de l’Odyssée, au coeur de sa mise en scène. Sorti du cadre théâtral traditionnel, le spectacle recrée un espace de sociabilité où acteurs et spectateurs partagent, au sens strict du terme, lo verb, lo manjar, lo beure, accompagnés par les intermèdes musicaux du saxophoniste François Corneloup.

http://www.compagnietiberghien.com

Fin Amor - L’òrt del festenal - Jardin public 17h30-19h00

GIGI DE NISSA (PROVENÇA)

Auteur, compositeur et interprète, créateur du Carnaval Indépendant Niçois mais aussi chanteur et leader du groupe de reggae niçois Nux Vomica, Louis Pastorelli s’est toujours impliqué dans la vie de sa ville, dans son histoire, sa culture et ses traditions orales.

Plus généralement, il est intimement lié au renouveau culturel occitan initié dans les années quatre-vingt par Massilia Sound System et autres Fabulous Trobadors.

Aujourd’hui il explore une nouvelle facette, plus intime, plus individuelle de son répertoire chanté : chroniquant le quotidien, raillant la politique locale, décrivant son univers ou dépeignant les figures familières de la vie niçoise, c’est avec la volonté de conjuguer tradition et modernité, local et universel, que Louis Pastorelli alias GIGI de NISSA nous livre des chansons personnelles.

http://www.myspace.com/gigidenissa

Paratge - L’òrt del festenal - Jardin public 21h00-01h00

IDIR

Idir se confond avec le destin de l’Algérie et de la minorité kabyle. La place de sage qu’aucun de ses compatriotes ne songerait à lui contester, Idir l’a conquise en ne cessant d’appeler à la réconciliation et à la lutte contre les intégrismes… Il revendique trois langues pour l’Algérie : l’arabe, le berbère (langue mère de l’Algérie parlée avec des variantes des Canaries au Moyen-Orient) et le français (encombrant héritage). Il a joué avec nombre de défenseurs de la dissidence et des minorités : Manu Chao, les Bretons Dan Ar Braz ou Alan Stivell, l’Irlandaise Karen Matheson, Zebda… Idir, c’est des balades que la communauté berbère connaît pour toujours par cœur, et aussi des chansons, telle A Vava Inouva, désormais inscrites au patrimoine musical de l’humanité. Il n’a pas besoin de chanter fort. On l’entend toujours ! Les peuples sont nombreux à devoir se battre pour la reconnaissance de leur langue et de leur culture. Idir et le peuple Berbère sont de ceux-là. L'Estivada, festival occitan, leur ouvre ses portes...

http://www.myspace.com/idirofficiel

LO CÒR DE LA PLANA (PROVENÇA)

CANTS POLITICS

Lo Còr de La Plana (prononcez "lou couar dé la plane") est un choeur de Marseille, du quartier de la Plaine. Six chanteurs trépidants qui s’adonnent à la re-création systématique du patrimoine populaire occitan, chantant tous les répertoires, du plus religieux au plus débridé, du plus répétitif au plus occasionnel… et tout ça, bien souvent, en même temps ! Avec cette volonté nouvelle et définitive d'en finir avec le chant traditionnel, d'en découdre avec la musique vocale et la polyphonie, quitte à réveiller ceux qui rêvaient de voir mourir ces dernières dans leurs chapelles. De fait, nos chanteurs vont partout, n'hésitant pas à mêler au paganisme déroutant du vieux fond occitan les préoccupations des musiciens marseillais d'aujourd'hui. Renegan pas cap d’influéncias, pas cap de provenenças… Lor unica pretencion es de far ressondir e desparlar dins lor musica tot çò que lor ciutat e lo mond balha a ausir.

http://www.myspace.com/locordelaplana

EN DÉBAT/ EN CONTÈSTA

MERCREDI 28 JUILLET

jardin public, 10h30

e cafe-pompons-chòcòlatinas

Le spectacle vivant et la création occitane ont aujourd'hui besoin d'être plus largement diffusés, de trouver de nouvelles scènes, de nouveaux publics… En l’état, les festivals occitans ne peuvent seuls répondre à ces enjeux !

Alors que la construction de politiques interrégionales est aujourd’hui attendue par les acteurs culturels, quels outils cohérents et quelles stratégies à construire pour une vraie politique d’appui à la diffusion ? L’Estivada invite des responsables de festivals, des élu-es, des artistes, pour échanger sur ces problématiques.

Bon à savoir :

Toutes les manifestations sont gratuites. Lo vilatge occitan offre un espace de rencontres avec les associations et éditions occitanes, des animations, un marché de pays et une restauration sur site.

 

Informations communiquées par l'Estivada

http://www.estivada-rodez.com

Informations pratiques

Vous aimez ? Dites-le !

Conseils des lecteurs: 
Aucun vote pour le moment

Ajouter un commentaire

Aujourd'hui en Aveyron
Animations concerts
Je vous propose des animations & des concerts "sur mesure", chez vous ou dans un lieu public (salle des fêtes, etc...).
Le Bourg, Saint-Paul des Fonts (Saint-Jean Saint-Paul)