Estivada de Rodez

Estivada de Rodez
Zebda
Lou Seriol
Lieu: 
Rodez
Dates: 
Mercredi, 25. Juillet 2012 - 16:00 - Dimanche, 29. Juillet 2012 - 23:45
Tarifs et informations complémentaires: 
Gratuit
Organisateur: 
Catégories: 

Nom : Estivada de Rodez (prononcer "ESTIVADE").

Lieu de naissance : Rodez. Géographiquement, Rodez se situe exactement au centre de l'Occitanie : des vallées occitanes du Piémont italien jusqu’à l'océan, de la Val d’Aran en Catalogne jusqu'au Bourbonnais.

Citoyenneté : Le plus grand rassemblement autour de la culture occitane. Huit régions, 32 départements, 3 pays (France, Italie (Vallées du Piémont), Espagne (Catalogne, Val d’Aran). Chaque année, des artistes représentant d’autres cultures sont également invités.

Age : 19 ans

Fréquentation : 60.000 personnes en 2011.

L’Estivada est devenu le festival référence de la culture occitane : référencée au Réseau "Zone Franche", présente au Woomex à Copenhague en 2011, Prix spécial au "Trofèu d'Òc" de la Région Midi--‐Pyrénées.

Signes distinctifs : Lieu de fête, d’échanges, de partage, de convivialité. L’Estivada, le Festival des Cultures occitanes dans toutes leurs formes d’expression artistique : musiques, chants, littérature, théâtre, poésie, conte ou même cinéma ! Au programme, plus de 60 spectacles regroupant près de 400 artistes, des rencontres inédites et des créations artistiques originales. Des rencontres professionnelles et des assemblées d’elu--‐es complètent cette vitrine d’une culture riche et vivante.

Programme

25 juillet

L’Escabòt

16h - concert

Salle des Fêtes

C’est une double passion, pour le chant populaire et l’Occitanie, qui a mené ces neuf chanteurs des Vallées Grana et Estura (Vallées occitanes d’Italie) à se réunir pour fonder l’Escabòt. L’Escabòt (« petit groupe » en occitan des vallées cisalpines) nous propose un répertoire de chansons polyphoniques issues de la meilleure tradition occitane des deux côtés des alpes, des vallées occitanes d’Italie à la Provence, du Languedoc à la Gascogne. Sous la direction de Fabrizio Simondi, l’Escabòt témoigne à la fois du formidable intérêt porté au chant choral dans les Vallées occitanes d’Italie et de la prise de conscience collective occitane qui s’y construit. L’Estivada soutient particulièrement l’Escabòt, car peu d’artistes ont une telle capacité à nous transmettre le plaisir qu’ils ont à faire ce qu’ils font.

http://www.escabot.com

Inauguration officielle de l’Estivada ouverture en Fanfare des Pyrénées

17h30

Lou Seriol « Maquina infernala »

21h15 - concert

Val de Bourran

Lou Seriol est né en 1992. Après plusieurs coopérations artistiques avec les basques de Sustraia, Massilia Sound System, Luigi Pastorelli, voix et fondateur du groupe nissart Nux Vomica, Lou Dalfin, L’Escabot, Moussu T e Lei Jovents, La Talvera, Fabulous Trobadors, Sam Karpienia, Silveiro Pessoa) et des milliers de kilomètres parcourus, après des enregistrements remarquables tel que « Ambe-vos » enregistré au célèbre « Hiroshima mon amour » de Turin, Lou Seriol atteint une véritable maturité artistique que révèle « Maquina Infernala » : une sorte de lecture de la société et du système global où immigration, vide des médias, manipulations et problèmes sociaux sont les règles autour desquelles se construit le jeu compliqué de nos vie.

http://www.kpsule.me/louseriol

http://www.myspace.com/louseriol

Massilia Sound System « Live e Libertat »

23h00 - concert

Val de Bourran

Cela fait plus de 20 ans que ces marseillais mettent le "Oai" partout où ils passent avec leur raggaíòli ! Formé à Marseille autour de Tatou, Jali et Lo Minot, le groupe s’est rapidement forgé une solide réputation ; l’avenir l’enverra se produire sur toutes les scènes du monde. Jamais chauvins mais les pieds bien tanqués dans la ville et dans la région, ouverts sur le monde mais parlant de choses simples depuis les quartiers de Marseille, les Massilia Sound System oscillent en permanence entre le local et l’universel, illustrant concrètement une expression pourtant bien souvent galvaudée, l’alliance entre tradition et modernité.

Massilia, c’est avant tout un son inimitable entre reggae, Rub-A-Dub jamaïcain, samples et langue francoccitane. Capable de faire vibrer au rythme des fifres samplés et qui, soudain, s’embrasent au son plus lourd des platines technoïdes. Voilà qui en impose !

http://www.massilia-soundsystem.com

26 juillet

Nihil et consolamentum : la poéthique de la langue

10h30 - poésie

Musée Fenaille

 « Dans ce poème, Nihil et Consolamentum, que j’ai dit mille fois devant les publics assassinés du poème, je n’ai pas défendu l’esthétique d’une langue, mais son éthique. » En 2009 paraissait, le Nihil et Consolamentum de Serge Pey, avec la complicité d’Alem Surre Garcia. Rupture dans les Occitanies littéraires, la poésie de Serge Pey n’est pas musique de la langue mais poésie-action. « L’occitan fut pour moi langue de vengeance, une bouche de réparation historique, un claquement d’amygdale de justice, non pas le rapport à une beauté privilégiée. »

Fòrabandit

16h - concert

MJC

Fòrabandit est né à Marseille avec pour ambition de célébrer la poésie libertaire du monde d’Oc et d’Anatolie avec trois musiciens qui portent en eux cette force libertaire. Le troubadour comme l’aşık ont en commun une histoire qui les a conduits à parcourir sans cesse leur pays, leur poésie perdant peu à peu de son contenu religieux pour devenir une chronique descriptive, critique et engagée, sur la vie quotidienne de leur peuple. Le terme Fòrabandit, qui signifie« exclu » en occitan, intègre toutes les idées subversives ou hérétiques, qu’elles soient de nature religieuse ou laïque. Le mot « bandit » qui y figure révèle aussi la direction musicale du groupe : Fòrabandit cherche à exprimer son point de vue sur la poésie et la musique avec l’attitude d’un brigand.

http://www.fullrhizome.coop

La Mal Coiffée : " Òu ! Los òmes ! "

21h15 - concert

Val de Bourran

La Mal Coiffée, la Mal Cofada, c’est d’abord un souffle. Celui de cinq voix féminines, messagères d’une langue qui claque : l’occitan. Puisant dans le chant populaire languedocien, La Mal Coiffée en tire un son unique, empreint d’une pulsation charnelle.

Òu! Los òmes ! est traversé par l’énergie qui a fait la réputation du groupe sur scène. A chaque concert, le groupe séduit par la puissance de ses polyphonies, sur lesquelles se greffe une grande richesse mélodique, soutenue par une rythmique originale où s’exprime une large palette de percussions (tammorra, tan tam, balais malgaches, caxixi, bendir). La Mal Cofada, ce sont cinq voix de femmes et d'énergie unies dans un même souffle !

http://www.myspace.com/lamalcoiffee

 http://www.sirventes.com

Moussu T e lei Jovents « Putan de Cançon »

23h00 - concert

Val de Bourran

Dans les faubourgs de Tom Waits, quelque part dans les paysages du blues moderne, Moussu T e lei Jovents fait sonner toute sa gouaille méditerranéenne... Au travers de breaks instrumentaux soignés et d’un son rugueux, plus rock, Putan de Cançon marque un tournant dans l’évolution du groupe. Putan de cançon, putain de chanson, est au final un appel à la résistance engagée et festive : Moussu T e lei Jovents chantent avant tout l'espoir, le désir, la force, l'impulsion, le plaisir… et l'amour. A les écouter, nul doute : ça te rend souple et bouléguant.

http://moussut.ohaime.com

27 juillet

Lou Dàvi & Pythéas

14h30 - concert

MJC

Lignes de basses « funky », mandole chaâbi, trip-pop, slam et oralités d’Occitanie sont au menu de cette musique profondément méditerranéenne, à la fois spontanée, authentique et originale, à l’image de Toulouse et de Marseille dont sont issus Lou Dàvi et son compagnon Pythéas

Entre 2 Aguas

16h – concert

MJC

Entre deux eaux coule la scène : Un nouveau flamenco fusionne, au loin résonne l’âme indienne. Dans l’air du temps suspendu aux guitares, chants et danses, beat box et dagué, percussionnent la vie, l’amour, la mort... Humanité sauvage et métissée. Entre Dos Aguas coule la scène : Un souffle onirique en partage...Quelques notes d’espoir sur champs de confusion.

Paratge

17h45 - concert

Salle des fêtes

Paratge est un cheminement entre musique d’Oc et Jazz. Cette union, libre et consentie, ne se base ni sur l’illusion du parfait accord, ni sur un compromis notarié, mais plutôt sur la redécouverte d’outils spécifiques aux deux langages. Raphaël Imbert et Manu Théron vont vers ces territoires où ils auraient déjà pu se croiser voilà des siècles. Ils cheminent ensemble par l’improvisation et évoluent dans ces paysages auparavant familiers qu’il leur faut à présent complètement redécouvrir. C’est à cette complémentarité, à cette complicité que faisaient référence les premiers des poètes, quand ils évoquaient la notion de paratge.

OK ! Brigada Internacional

21h15 – concert

Val de Bourran

Rencontre de la Catalogne et de l’Occitanie dans un chant de luttes partagées, des Alpes italiennes à Bordeaux, de Limoges à Guardamar. Un seul plateau pour une conviction : l’union fait la force ! Ok ! Brigada internacional est la fusion exceptionnelle du groupe Badabad’Òc, de Joan Garriga de la Troba Kung-fú de Carles Biano d’Orxata Sound System, de Gigi de Nissa des Nux Vomica, de Stefano de Lou Seriol des Valadas et de Carles Belda. Une coproduction de l'Estivada en collaboration avec les festivals Sèm e Serem de Toulouse et BarnaSants de Barcelone.

Mascarimirì Gitanistan Orchestra

23h00 - concert

Val de Bourran

À la base de l’aventure, il y a la musique des frères Giagnotti, italiens d’origine Rom du groupe Mascarimirì. Non contents de mélanger les influences italiennes et tziganes, ils accueillent ici de nombreux invités aux racines occitanes bien plantées. Sur scène, c’est un véritable patchwork musical : saveurs arabo-andalouses, sonorités flamencas, fanfares balkaniques, tammurriates napolitaines... Ils font parler les instruments d’aujourd’hui, comme l’ordinateur, les distorsions et les effets mêlés à d’autres plus anciens : flûtes ethniques, tamburreddhu, mandoline... Ici, la tradition est vive et n'oublie jamais de mettre en valeur les voix et les couleurs d'une terre forte et unique comme le Salento.

http://www.mascarimiri.com

http://www.troisquatre.com

28  juillet

Trio Combi-Quenehen-Palis

16h - concert

MJC

Explorations sonores par Bernat Combi et deux musiciens du collectif Rouennais des Vibrants Défricheurs, Raphael Quenehen et Sebastien Palis prêtes à résonner dans les oreilles de tous... Des chansons pour parler de tout et de rien, des cochons à garder, des paysans et des métayers, des mauvais maris, de la beauté de Madeleine, de la fève nouvelle et du raisin doux... Bernart Combi : « J’aime la complainte, lo planh, où se dépense l’énergie accumulée du désespoir qui est pour moi le sort du « limousindien » d’hier, d’aujourd’hui et de demain... ».

Feliu Ventura

17h45 – concert

Salle des fêtes

Feliu Ventura est né à Xàtiva (País de Valencia) en 1976. Très influencé à l’origine par Raimon, il a évolué vers un son pop-rock acoustique, où les textes, la parole ont une grande importance. Il a collaboré à plusieurs reprises avec le plus célèbre de la chanson catalane : Lluis Llach. Il a été acclamé par les lecteurs de la revue Enderrock et a gagné tous les prix dans la catégorie Chanson d’auteur : meilleur artiste, meilleur disque («Alfabets de Futur»), meilleure chanson (Alacant per interior) et meilleur concert pour sa performance à l’Auditori de Barcelone.

http://www.musicailletra.cat/

http://www.myspace.com/feliuventura

Goulamas’K

21h15 - concert

Val de Bourran

Dans un esprit de fête et de revendications, Goulamas’K livre une musique énergique soutenue par de puissants thèmes de cuivres, la rythmique ska-rock, les riffs de guitare ravageurs grâce à des instruments tels que la graille catalane, le sac de gemecs, le bouzouki ou encore la vielle à manche, nouvelle venue. Fred, meneur de cette bande de fous furieux scéniques, fait partager dans les langues de son enfance, occitan-catalan-français-espagnol, son amour des peuples, des cultures et de la terre qui les fait vivre. Nous sommes là dans un véritable "mescladis" Rock’n’Trad.

http://www.goulamas-k.com

Zebda

23h00 - concert

Val de Bourran

Zebda prend forme dans les quartiers populaires de Toulouse dans les années 80. Devenu une composante incontournable du paysage musical français, Zebda s’engage dans divers combats dont le ciment reste l’exigence de justice sociale, la lutte antiraciste ou anti intégriste, les soutiens aux sans-papiers ou aux sinistrés de l’usine AZF. En 1997, la famille Zebda monte le Tactikollectif et affirme ses affinités révolutionnaires en enregistrant sous le nom des Motivés un album éponyme. Puis c’est la surprise : Zebda officialise sa suspension en octobre 2003. C’est dans la chaleur de septembre 2010 que Zebda va commencer ses premières séances de composition avec l’enthousiasme des jeunes années. « Très vite, on s’est aperçu que Zebda tenait dans cette alchimie du chant à trois voix. Nous avons compris que quoi que nous fassions, séparément ou ensemble, nous étions Zebda. » C’est simple Zebda, cette cavalcade cool où les propos claquent et toquent dans une mixture sound system vitaminée qui parle du choc des identités, des choix, des destins... Toute l’intention Zebda est là : l’énergie, la mesure, la délicatesse, l’art du dosage dans la fusion des climats. Pour Mouss, le Zebda du deuxième round est ici, dans cette capacité à trouver (presque) instinctivement l’harmonie entre les genres, les cultures métissées, les identités qui vivent en eux...avec l’accent ! Et cet accent nous va bien à l’Estivada : nous qui opposons au Droit du sang le Droit du sol reconnaissons en Zebda d’être parmi les meilleurs représentants de la scène toulousaine. Zebda, artistas occitans tanben !

http://zebda.artiste.universalmusic.fr

http://www.bluelineproductions.info

29 juillet

Triponada amb La Péiro Douso

09h

Après une nuit blanche, ou un lever tôt, il est de tradition en Aveyron de se réunir pour la triponada, où l’on dégustera les tripons (tripous), des tripes de veau préparées avec divers autres morceaux de panse, des légumes et des aromates. Ce petit-déjeuner à l’aveyronnaise, proposé à un prix modique, sera l’occasion de rencontrer l’organisation du festival au grand complet.

Animé par La Péiro Douso et ouvert aux musiciens.

« Sèm Fòrça ! »

14h30 - théâtre

Salle des fêtes

Sèm fòrça : « nous sommes en nombre », est la devise écrite sur « Lo Camèl » le chameau, animal totémique de Béziers. Elle en côtoie aussi une autre « ex antiquitate renascor : je renais de l’antiquité ». Claude Alranq propose une comédie contemporaine, nourrie de mythologie méditerranéenne et d’histoire qui détiennent le secret de ces devises. « Paparine est la nouvelle et malicieuse domestique de Pépézuc, un des derniers fleurons d’une grande dynastie vigneronne. Lors de la Feria des vendanges, elle découvre que son maître a deux visages : à jeun, il manifeste le réalisme patronal le plus redoutable ; ivre, il caresse les plus folles utopies. Mais voilà que les divinités de l’Olympe jettent leur dévolu sur le patrimoine pépézuquien pour y créer un village-vacances ! Aussitôt, l’ébouriffant duo Pépézuc–Paparine entraîne le Pays biterrois à travers une « odyssée pataphysique »...

http://www.larampe-tio.org

Mas qual es Patric ?

16h - concert

Val de Bourran

Pionnier de la nòva cançon occitana, Patric fut de tous les combats pour promouvoir la culture occitane, spécialement sur le Larzac. En 2012, il fête ses quarante ans de chansons : c’est tout naturellement que l’Estivada l’a invité sur scène avec un spectacle bigarré pour la circonstance. « COLORS, chants des deux côtés du Rhône», regroupe des chansons créées pour la circonstance, des reprises de grands classiques, des adaptations de standards internationaux (Bela Ciao, L’Estaca, Travailler c’est trop dur, Dirty old Town...), sans oublier les chansons traditionnelles du patrimoine occitan. Un aller-retour parfaitement maîtrisé qui se conclut par une farandole générale.

http://www.myspace.com/patricchanteuroccitan

Grail’Oli

17h30 - bal

Val de Bourran

Fruit d’une fusion entre tambours et hautbois, Grail’Oli est né le jour de la St-Blaise. La Graila, l’âme de Grail’Oli, est un hautbois tellement catalan qu’il permet le jeu de toutes les identités musicales. Les percussions, le cœur de Grail’Oli, sont avant tout brésiliennes : rythmes de sambacarioca, coco nordestino, samba-reggae bahiano, ou maracatu recifense, la syncope nous mène jusque dans les Caraïbes. La voix de Grail’Oli est celle de tous les possibles. En cherchant des ponts entre expérimentation et traditions, Grail’Oli crée une fusion "brasilocatalanoccitane" et devient une fanfare festive et érudite. Un chemin fait d’écoute attentive et d’hystérie collective... Mèfi al Grail’Oli !

http://www.grailoli.com

Forum

Le rendez-vous des musicaires

Del 25 al 29 juillet - 17h30

Chaque jour, les musiciens de toute sorte sont invités devant le stand de l’association Garric pour un « bœuf » musical majeur ! Instruments bienvenus.

Animation danse

Del 25 al 29 juillet - 17h30

Chaque jour, à partir de 17h30, avant le balèti, une animation d’initiation aux danses traditionnelles vous est proposée sur le parquet de la scène à danser.

Espace Lutherie

Toute la semaine, vous pourrez aller à la rencontre de facteurs d’instruments des plus classiques aux plus originaux... Plus encore, vous est proposé de fabriquer votre instrument et de repartir avec ! S’inscrire impérativement sur l’espace lutherie la veille de l’atelier qui vous intéresse.

26 juillet - 16h-18h

Le spécialiste du Hautbois proposera une découverte des hautbois occitans en général et du hautbois languedocien en particulier, avec possibilité d’expérimenter sur une courte initiation (3 à 4 personnes).

http:// http://www.brunosalenson.com/

27 juillet - 16h-18h

Avec Henri maquet, le spécialiste de l’instrument en canne de Provence (fifres, flutes à bec, chalumeaux,...)

http://www.lechantdu- roseau.sitew.com

28 juillet - 16h-18h

Avec la spécialiste des céramiques musicales, Marie Picard.

 http://www.marie-picard.com

Estivajócs

Del 25 al 29  juillet 14h-19h et soirées

Une animation de jeux traditionnels d’hier et d’aujourd’hui vous est proposée pendant toute l’Estivada, en français et en occitan avec la collaboration des ludothèques de Rodez, d’Onet le Château et l’association Paroles en Jeux.

Espace Literatura

Vous cherchez de la littérature occitane, le dictionnaire introuvable, un bouquin pour vos vacances, un cadeau à faire ? Comme chaque année, l’Estivada accueille les principaux éditeurs occitans. Ils pourront vous parler comme personne des dernières parutions, des auteurs, le tout en occitan. Mais ils sauront, s’il le faut, également vous parler en français. Un espace à visiter pour apprécier la vitalité de l’écriture et de l’édition occitane !

Lo Restò

Difficile de faire la fête le ventre creux ! L’Estivada vous propose un espace de restauration pour partager un moment convivial autour d’un bon repas. Plusieurs formules à des prix « anti-barrières sociales »... mais nous recommandons particulièrement l’indétrônable aligot de la Coopérative Jeune Montagne de Laguiole, seule productrice de la Tome fraiche en AOC, dont le savoir faire remonte au XIIème siècle ! Pensez à l’accompagner d’une saucisse de l’Aveyron ou d’une grillade d’Agneau de Pays d’Òc et d’un verre de Marcillac.

Conférences

TABO !

Amphithéâtre Lycée Carnus 25 juillet 14h30

Claude Alranq : un demi siècle de spectacles vivant occitan en actes, contradictions et interrogations à partir de l’expérience d’un écrivain – acteur – homme de scène – conteur.

Bilan et impacts des politiques linguistiques interrégionales

26 juillet 10h30

Rencontre avec les élues des Régions. L’interrégionalité s’est imposée comme un enjeu essentiel pour l’avenir occitan au sein des assemblées régionales. A l’Estivada, nous savons qu’il n’y a pas d’Occitanie sans interrégionalité ! Après avoir l’an passé porté un regard croisé sur les politiques régionales quant à la question occitane (culture, social, éducation, économie, transports...), l’actualité nous pousse à l’ambition : charte interrégionale, office public interrégional de la langue occitane. Onte ne sèm ?

Valoriser ses produits grâce à l’occitan : une démarche innovante, un enjeu économique !

27 juillet 10h30

Animée par Sarah Vidal, élue de la ville de Rodez et membre de l’Amassada Midi-Pyrénées, en présence d’élus régionaux et départementaux ainsi que par des acteurs économiques de terrain (Agneau de Pays d’Òc, Coopérative Jeune Montagne, acteurs du secteur tourisme). Cette conférence explorera l’intérêt porté par les institutions aux possibilités d’un développement économique local basé sur la valorisation de l’occitan. Un enjeu économique réel, un enjeu certain pour l’occitan.

Occitanie - Catalogne : une histoire de famille !

28 juillet 10h30

Il y a peu moins de huit siècles, une nouvelle Europe se construisait dans la formation des Etats. L’aventure Catalane, liée à l’Aragonaise, allait descendre vers le sud et s’étendre en Méditerranée ; l’Occitanie devenait « sud de la France » et se tournait vers le nord. Les liens entre occitans et catalans se sont-ils pour autant brisés ? Le moment n’est-il pas venu d’une nouvelle rencontre ? Avec la présence du Comitat d’Afrairament Occitanò-Catala

Informations pratiques

Informations de contact: 

Estivada
1, impasse Ladet
12 000 Rodez
Tél. : 05 65 78 10 74

Vous aimez ? Dites-le !

Conseils des lecteurs: 
Aucun vote pour le moment

Ajouter un commentaire

Aujourd'hui en Aveyron
Animations concerts
Je vous propose des animations & des concerts "sur mesure", chez vous ou dans un lieu public (salle des fêtes, etc...).
Le Bourg, Saint-Paul des Fonts (Saint-Jean Saint-Paul)