L’Autre Festival Derrière Le Hublot

L’Autre Festival Derrière Le Hublot
Lieu: 
Capdenac-Gare
Dates: 
Samedi, 18. Mai 2013 - 10:00 - Dimanche, 19. Mai 2013 - 23:45
Tarifs et informations complémentaires: 
Seuls deux spectacles ont une billetterie payante : Tous ceux qui tombent et Fall, Fell, Fallen. En amont de l’Autre festival, billets en prévente jusqu’au samedi 18 mai à 12h : > Office de tourisme du Pays de Figeac (règlement possible à distance par tél. et carte bancaire). Pendant l’Autre festival, billets en vente au Point infos du parc de Capèle :
Organisateur: 
Artiste, Compagnie: 
Catégories: 

 Une édition pour s’évader dans Capdenac hors des frontières habituellement connues… avec des artistes complices pour bousculer gaiement nos repères et nous mettre en mouvement dans la ville.

11 équipes artistiques, 22 représentations, une rencontre-débat, une exposition photo-phono-graphique, du théâtre au creux de l’oreille, une déambulation théâtrale et musicale, des visites décalées de la ville, des performances dessinées et sonores, des expériences culinaires et spectaculaires...

L’Autre festival ouvre la nouvelle saison 2013 de Derrière Le Hublot

Adeptes des rencontres artistiques et populaires qui nous permettent de porter un regard neuf et décalé sur nos espaces de vie, nous vous invitons à naviguer au coeur de Capdenac à la découverte de paysages imaginaires et réels.

Avec les artistes invités pour cette nouvelle édition, nous vous promettons à nouveau de vivre quelques expériences propres à bouleverser nos repères, nos petites habitudes du quotidien et nos perceptions…

Chacun à son rythme, dès le lever du soleil comme à la nuit tombée, à l’unisson ou en comité intime, nous vous proposons de parcourir Capdenac sous un autre jour et de vous évader hors des frontières habituellement connues.

Belle édition à tous et à chacun !

Programme de L’Autre festival

Capitale : Vientiane Compagnie Ouïe/Dire

Exposition photo-phono-graphique, carte de voyage sonore et visuelle

  • Du jeudi 16 au samedi 18 mai en continu
  • de 10h à 12h et de 14h à 19h
  • Dimanche 19 mai en continu de 10h à 22h
  • Préau de la halte-garderie, parc de Capèle
  • Tous publics - Gratuit
  • Exposition accueillie avec le soutien de l’OARA.

Infatigables voyageurs et fins observateurs de l’environnement dans lequel ils s’immiscent, le photographe Kristof Guez, le compositeur Marc Pichelin et le dessinateur Troub’s nous transportent dans la capitale du Laos : Vientiane. Ils y ont effectué plusieurs séjours au cours desquels ils ont sillonné la ville, au bord du Mékong, à l’écoute de ses diverses activités quotidiennes, de son rythme, des paysages changeants. De leurs voyages, ils nous offrent aujourd’hui une exposition-installation à voir et à entendre…

Vous y percevrez les odeurs et la chaleur humide de la ville, baignerez dans des couleurs et sons venus d’ailleurs, remplis d’émotions. Du paysage urbain bouillonnant au temple bouddhiste méditatif, le voyage se prolonge et nous plonge dans un vagabondage au coeur d’une ville en pleine mutation.

Distribution

De et avec Kristof Guez (photographies), Marc Pichelin (phonographies), Troub’s (dessins).

Production compagnie Ouïe/Dire et le Centre culturel français de Vientiane.

Le projet relaté par les trois artistes de la compagnie Ouïe/Dire

« Capitale du Laos, Vientiane est une ville en pleine mutation. Il y a quinze ans à peine, la ville ne connaissait quasiment pas les voitures. Les rizières occupaient encore une grande partie de la ville et les touristes se faisaient rares. Avec la montée en puissance de la Chine voisine, le Laos devient un lieu d'échange primordial dans la péninsule indochinoise. Aujourd'hui, Vientiane est en construction. Les infrastructures routières se mettent en place, des centres commerciaux apparaissent, un stade olympique va voir le jour et on parle même de l'arrivée du train ! Vientiane grouille, fourmille et se développe. C'est la transformation de cette ville que nous souhaitons observer.

Depuis 2005, nous sommes invités par le Centre de Langue Française (ambassade de France à Vientiane) à travailler dans cette ville. En 2005 et en 2006 nous avons effectué un travail avec le conservatoire national du Laos aboutissant à plusieurs concerts. S’en est suivi un projet de résidence d'artistes avec pour finalité l'édition d'un livre-objet, une exposition et un spectacle de projections. L'enjeu est de réaliser un portrait de la ville de Vientiane en mélangeant trois expressions artistiques : la phonographie, la photographie et la bande dessinée. Deux voyages ont été effectués pour ce projet en 2007 et 2008. Durant ces séjours, nous avons baladé nos micros, nos appareils photos et nos carnets de croquis au bord du Mékong, sur les marchés, dans les temples bouddhistes, chez les petits commerçants… Nous avons observé les activités quotidiennes et les paysages changeants. À l'issue de chacun de ces deux voyages, une exposition a été présentée au centre culturel français, l'une de dessins de Troub's, l'autre de photo de Kristof Guez. Un nouveau voyage a été organisé en octobre 2011 pour présenter le livre-objet (Co-édition Ouïe/Dire, Les Requins Marteaux)

A noter

Le dessinateur Troub’s vous invite à le retrouver pour des signatures de ses albums le dimanche 19 mai de 11h45 à 12h15 à l’espace lecture situé à proximité du Point infos au parc de Capèle.

Le site de la compagnie : www.ouiedire.com/news/vientiane/

Le bonheur est dans le chant Les Grooms

Opérette de rue déambulatoire

  • Samedi 18 mai à 20h15
  • Dimanche 19 mai à 18h
  • RDV Mairie de Capdenac, avenue Albert Thomas
  • A partager en famille - Durée 1h20
  • Gratuit

Avec Les Grooms, toujours habillés comme les petits frères de Spirou, le public est tout autant figurant que spectateur des situations qu’il découvre. Le bonheur est dans le chant… alors vous voici parti pour suivre cette formidable fanfare et son cortège à la recherche de l’habitant « le plus heureux de la commune ».

Car si concourant pour le traditionnel « villages fleuris » Capdenac désire désormais se voir attribuer le label « ville heureuse », il va falloir mouiller la chemise, aller à la rencontre de la population et la sonder ! Dans la lignée de leurs précédents spectacles - qui depuis 1984 interrogent à la fois le rapport entre musique et présence théâtrale, comme le décalage entre musiques savantes et populaires - cette « opérette de rue » des Grooms est un condensé de légèreté, de surprises et de loufoqueries, bref un instant de bonheur indispensable.

Un projet partagé : peut-être distinguerez-vous des têtes connues dans le cortège des Grooms, fort à l’aise pour donner de la voix ou jouer du piston… C’est bien vu, plusieurs chanteurs et musiciens des chorales et harmonies locales interviennent avec Les Grooms : les choristes d’En Sol Mineur de Decazeville et Méli-mélodie de Capdenac-Gare, comme les musiciens des Artisans Réunis, l’harmonie de Figeac. Leur participation est le fruit d’un désir commun d’échanges entre amateurs et professionnels… et aussi de quelques mois de répétition assidue !

Distribution

Auteur Eugène Durif.

Compositeurs Antoine Rosset et Serge Serafini.

Idée originale Jacques Auffray. Mise en scène Etienne Grebot.

Avec Christophe Rappoport, Nadine Bechade, Adila Carles, Elisabeth Herault,

Serge Serafini, Bruno Travert, Antoine Rosset, Axelle Ciofolo de Peretti, Jacques Auffray, Pierre Samuel.

Coproductions L’Atelier 231 - CNAR, Sotteville-lès-Rouen ; Relais Culturel de Haguenau ; L’Abattoir - CNAR, Chalon-sur-Saône ; Festival RenaissanceS de Bar-le-Duc ; ACB - scène nationale de Bar-le-Duc ; Quelques p’Arts... Scène Rhône-Alpes.

Qui sont Les Grooms ?

La fanfare théâtrale des Grooms naît en 1984 aux côtés du Théâtre de l’Unité, précurseur du théâtre de rue en France dans les années 70. Dès sa naissance, le groupe travaille sur un rapport très proche entre la musique et la présence théâtrale ainsi que sur un répertoire visant l’éclectisme et le décalage entre les musiques savantes et populaires.

La compagnie a créé 7 spectacles et a visité 33 pays sur 5 continents depuis sa création.

Elle a tourné dans les plus grands festivals de théâtre à travers le monde.

Le site de la compagnie : www.lesgrooms.com

Tous ceux qui tombent d’après Samuel Beckett Comp. Marius (B)

Théâtre au creux de l’oreille - tragicomédie radiophonique

  • Samedi 18 mai à 20h15
  • Dimanche 19 mai à 9h, 12h et 20h30
  • Départs en bus, parc de Capèle
  • Jauge limitée à 80 personnes par représentation
  • Tous publics dès 12 ans
  • Durée 1h40 transport compris
  • (spectacle 1h10 + transport A/R 30’)
  • Tarifs normal 10 € / adhérent, réduit, 12-18 ans 8 €
  • casse-croûte inclus
  • Spectacle accueilli avec le soutien de l’ONDA.

Au lever du jour ou au coucher du soleil, choisissez votre heure pour vivre une expérience radiophonique avec ces amoureux du verbe. Ces mêmes flamands qui, la saison passée, avaient marqué les esprits avec leur jubilatoire version théâtrale de Manon et Jean de Florette jouée à flanc de colline avec force accent flamand. Prenez place dans un théâtre à ciel ouvert où l’accueil sera soigné, installez-vous confortablement face à une vue que l’on vous promet imprenable, portez à vos oreilles un casque audio et découvrez les péripéties de Madame Geiregat, une petite vieille bien particulière...

Entre vaudeville et humour noir, cette pièce radiophonique écrite en 1957 par Samuel Beckett, maître du théâtre de l’absurde, livre un fabuleux échantillon du typique mélange d’humour et de réalité sociale propre à l’auteur. Laissons à la Comp. Marius, le soin de se jouer d’un texte truffé de doubles sens grivois, cruellement drôle et décapant.

Distribution

Avec les voix de Frank Dierens, Warre Borgmans, Herwig Ilegems, Waas Gramser, Kyoko Scholiers, Kris Van Trier, Stijn Van Opstal, Koen Van Impe.

Enregistrement, montage et mixage Koen Roggen.

Assistante Dominique ‘t Jolle. Mastering Pieter Thys.

Décor Koen Schetske, Max Van Essche.

Traduction néerlandaise WaasGramser et Kris Van Trier. Traduction française Robert Pinget.

Coproduction Comp.Marius en collaboration avec Theater op de Markt 2012.

En savoir plus…

Créé à l’origine par Beckett pour la BBC, on retrouve dans cet audiodrame tous les ingrédients caractéristiques de son écriture : des personnages très populaires, la banalité déchirante du quotidien et un destin inéluctable qui hante les personnages.

Tous ceux qui tombent suit une dame âgée, la soixante-dizaine fringante, depuis son domicile jusqu’à la gare. Elle veut faire une surprise à son mari qui fête son anniversaire ce jour-là et décide d’aller l’accueillir à la gare au retour de son travail. Elle rencontre en chemin une série de villageois hauts en couleurs, tandis qu’elle marche, à son insu, vers un nouveau destin.

La nouvelle traduction du texte original de Beckett, réalisée par Waas Gramser et Kris Van Trier de la Comp. Marius, forme un tout réussi. Le texte, polysémique, renvoie au sexe et à la naissance, mais aussi à la vie et à la mort et s’anime tout en créant une impression étonnamment familière. L’interprétation flirte savoureusement avec des ambiguïtés fortuites. L’audiodrame fait travailler l’imagination de chaque auditeur qui crée progressivement et mentalement des images uniques de personnages crédibles.

C’est la voix qui joue la comédie, une voix qui incarne tout un personnage.

La force de la traduction audacieuse réside également dans la transposition des personnages typiquement britanniques dans une Flandre que l’on reconnaît sans peine. L’audiodrame de la Comp. Marius rend avant tout hommage à cette époque où de passionnantes fictions scotchaient les familles au poste de radio, écoutant imperturbablement les récits les plus étranges.

Le site de la compagnie : www.marius.be

Performances dessinées et sonores Guillaume Guerse et Marc Pichelin

Interventions graphiques et sonores inédites, création spécifique

  • Samedi 18 mai à 22h
  • Dimanche 19 mai à 12h, 14h30 et 18h
  • RDV au Point infos, parc de Capèle
  • Jauge limitée à 25 personnes par représentation
  • Tous publics - Durée env. 1h transport compris
  • Billetterie gratuite à retirer impérativement
  • Aux horaires d’ouverture du Point infos au parc de Capèle, samedi 18 et dimanche 19 mai

Voilà déjà trois ans que le dessinateur Guillaume Guerse et le scénariste Marc Pichelin sillonnent la Vallée du Lot à la rencontre des lieux et des personnes qui y vivent, carnets de croquis et micros à la main pour créer un roman graphique en plusieurs épisodes.

En septembre dernier, nous découvrions leur exposition-parcours dans l’usine hydro-électrique la SHEM à Capdenac-Port. Cette fois, nous vous invitons à les retrouver dans divers lieux de la ville pour partager ensemble des moments de création unique. Vous assisterez à des improvisations graphiques et sonores, à l’instantanéité du geste, à l’acte artistique en train de se faire.

Après votre passage, seules les images créées en direct resteront... et continueront à nous raconter des histoires.

Une équipe accueillie en résidence de création

Guillaume Guerse et Marc Pichelin ont été accueillis en résidence de création du 10 au 16 septembre 2012 et du 13 au 19 mai 2013.

Distribution

De et avec Guillaume Guerse et Marc Pichelin.

Sur une proposition de Derrière Le Hublot.

Le blog du dessinateur Guillaume Guerse : http://guillaumeguerse.blogspot.fr

Thomas Schoeffler Jr.

Concerts

  • Samedi 18 mai à 22h Parc de Capèle - Durée 1h30
  • Dimanche 19 mai en acoustique à 16h15
  • Berges du Lot - Durée 45’
  • Dimanche 19 mai à 19h15
  • Parc de Capèle - Durée 1h
  • Tous publics – Gratuit

Thomas Schoeffler Jr. parcourt seul les routes à la façon des one man band (les fameux hommes-orchestres). Il s’est inventé un blues urbain qui gratte et transpire sur scène, une musique sauvage et décapante d’avant le rock’n roll. Inspiré par l’oeuvre d’Hank Williams, de Johnny Cash ou encore de Bob Dylan, cet étrange Hillbilly navigue entre country, folk et blues.

Vous êtes prévenu, c’est un personnage surprenant.

Distribution

Avec Thomas Schoeffler Jr. Guitares, voix, harmonica.

Ils en parlent…

Source : http://www.notulus.com/affiche_news/3364/thomas_schoeffler_jr_aux_lezarts_sceniques.html

« Thomas Schoeffler Jr, le gratteux à l'allure de bûcheron mélomane, a le talent de plusieurs hommes.

C'est ainsi qu'il parvient à jouer de plusieurs instruments sur scène, pour son auto-proclamé « fabulous country blues one man show ». C'est aussi grâce à cela qu'il a été sélectionné à l'issue des tremplins organisés par le festival Léz'arts scéniques. (…) Thomas Schoeffler nous vient de Strasbourg, et il cache au fond de sa longue barbe une voix de cowboy qui chante sur le ranch, les canyons, les longs couchers de soleil et l'alcool. Sa guitare, son harmonica, ses percussions, bref, tout ce qui lui tombe sous la main pendant un concert, jouent une musique country mâtinée de blues qui sent bon l'Amérique du XIXème, mais est toujours d'actualité pour chauffer un public. »

Source : http://www.echoprod.fr/tour/artistes/thomas-schoeffler-jr/

« Daddy’s Not Going Home n'est que le premier album de Thomas Schoeffler Jr et il est déjà en passe de devenir un artiste de premier plan dans le monde du blues. On le voit à l'affiche des festivals majeurs dans l'hexagone tels que Blues autour du Zinc à Beauvais, Blues Sur Seine ou encore le mythique Cognac Blues Passion Festival. Seul sur les routes depuis trois ans, Thomas Schoeffler Jr s’est inventé un blues urbain, tout autant empreint des racines historiques de cette musique que de l'énergie brute de nos vies modernes. Un tête à tête avec Thomas Schoeffler Jr est inévitablement un voyage passionnant, aux sons d'une guitare tantôt électrique ou acoustique, d'un harmonica ravageur, au service d'une voix et d'un charisme envoûtant. Un artiste dans le registre du blues à découvrir de toute urgence !! »

Source : http://legrattoir.free.fr/spip.php?article436

« (…) Ses chansons aux accents country-blues, parlent d’histoires d’amour qui finissent mal, d’alcool, de rédemption ou du temps qui passe. Thomas Schoeffler Jr c’est de la musique qui gratte, qui sent la sciure et la sueur (…) Section rythmique faite maison, harmonica, guitare et chant constituent son moyen de rédemption. Influencé par les maitres du style comme Sonny boy Williamson II, John Lee Hooker, Son House, et par des plus ressent comme Scott H Biram, Left Lane Cruiser, Mark Porkshop Holder, et bien d’autres. »

Le myspace de Thomas Schoeffler Jr. : http://www.myspace.com/thomasschoefflerjr

Les Contes-dits-du-bout-des-doigts Les compagnons de Pierre Ménard

Contes revisités, arts de la parole et du geste

La Sorcière du placard aux balais de Pierre Gripari

  • Dimanche 19 mai à 11h
  • Parc de Capèle - A partager en famille dès 6 ans
  • Durée 40’ - Gratuit

Le Joueur de flûte de Hamelin de Samivel

  • Dimanche 19 mai à 14h15
  • Parc de Capèle - A partager en famille dès 7 ans
  • Durée 40’ - Gratuit
  • Spectacle accueilli avec le soutien de l’OARA.

La Sorcière du placard aux balais et Le Joueur de flûte de Hamelin : deux contes qui vous semblent familiers ? Détrompez-vous !

Avec les compagnons de Pierre Ménard, vous en apprécierez une version comme jamais vous ne l’auriez imaginée. Découvert l’an passé lors de Blablabla… le festival des beaux parleurs, ce trio conjugue habilement langue des signes, conte, théâtre et mime.

Deux spectacles bilingues où la langue des signes et l’ingéniosité gestuelle d’une comédienne rencontrent les voix de ses deux partenaires. À renfort de métamorphoses désarmantes et terriblement drôles, tous les personnages prennent vie comme dans un tourbillon.

Distribution

Mise en scène Nicolas Fagart.

Avec Nicolas Fagart, Isabelle Florido, Sylvain Guichard.

La presse en parle

« TTT » Télérama Sortir - novembre 2010

« Une sacrée équipe de trois comédiens, d’un allant remarquable et remarqués au dernier festival Au bonheur des Mômes, où le trio a été récompensé du Prix spécial du jury. Sur une scène volontairement nue, Nicolas Fagart et François Stemmer prêtent leur voix à une comédienne (Isabelle Florido, lumineuse) qui raconte en langue des signes un conte de Gripari, de Grimm ou de Samivel.

Elle ne traduit pas seulement le texte lu par ses deux compères, diablement espiègles, mais lui offre une dimension spatiale et gestuelle, parfois inattendue, et d’une force d’expression tout aussi surprenante. Une vraie réussite. »

Midi Libre - avril 2011

« Signe particulier de ces trente minutes de spectacle : Nicolas prête sa voix à Pierre, François au reste des personnages, et tous deux restent assis tandis qu’Isabelle mime et signe une histoire qui tient en haleine. Depuis 2003, nous essayons d’amener un livre sur un plateau de théâtre, de revisiter la langue avec un conte visuel pour redonner envie aux gens de lire, explique Nicolas.

Dans le public, on ne sait qui des enfants ou des parents a le plus ri. Surtout lorsque les compagnons ont appris à cette assistance médusée une chanson en langue des signes. »

Le site de la compagnie : www.ciecpm.com/

Circuit D. visites guidées Compagnie Delices DADA

Découverte de curiosités locales

  • Dimanche 19 mai dès 14h30
  • Visite du « Musée capdenacois des grands voyageurs » en continu de 14h30 à 17h30
  • Plusieurs départs réguliers en bus de 15h à 18h sur trois visites différentes
  • RDV au « Musée capdenacois des grands voyageurs » parc de Capèle
  • Tous publics - Durée env. 50’ transport compris (visite d’un circuit 30’ + transport A/R 20’)
  • Gratuit

Venez goûter à la durable bouffée d’humour absurde qu’une savante réécriture de l’histoire locale distille dans le paysage, y découvrir des personnages aussi bizarres que drôles et une extravagante collection de curiosités historiques. Laissez-vous pour cela entraîner dans l’univers singulier de Delices DADA à travers trois parcours distincts chaque fois créés sur et pour les lieux qui les accueillent, des rencontres inattendues et un musée de plein air « Musée capdenacois des grands voyageurs » très particulier.

Une agréable folie dont on ne se lasse pas.

Pour preuve, ce spectacle historique des arts de la rue fête cette année ses 25 ans !

Vous voulez tout savoir des mythes fondateurs et des épopées qui font l’histoire de Capdenac ?

Vous voulez connaître les récits inouïs de ses grandes invasions, de ses frontières et des exodes qui l’ont touchée ? Voici l’occasion d’approfondir vos connaissances et de visiter Capdenac comme jamais vous ne l’avez vue et jamais plus vous ne la verrez.

Pour cela, nous vous donnons rendez-vous au « Musée capdenacois des grands voyageurs » pour quelques excursions à la découverte des frontières géologiques, historiques, psychologiques et sociologiques de la ville.

Menées tambour battant par trois guides patentés sur trois circuits différents, ces visites feront alors basculer votre environnement familier dans l’absurde et le loufoque. Par la seule force du discours, leurs histoires extravagantes et leurs preuves échevelées deviennent un remède durable contre la pesanteur du patrimoine et l’excès de raison. Delices DADA propose là une douce folie, une bousculade savante du paysage laissant sur les mémoires d’indélébiles traces et de grands fous rires.

Distribution

Conception générale et mise en espace Jeff Thiébaut.

Avec Richard Brun, Chris Chanet, François Palanque, Franck Potel, Jean-Marc Thuillier,

Françoise Sourd et Jeff Thiébaut.

La compagnie Delices DADA

Créée en 1984, la compagnie s’intéresse à la parole, à l’histoire, aux sciences, aux paysages et par-dessus tout à la conception en espaces urbains, ruraux ou naturels d’un théâtre basé sur le jeu d’acteur, l’écriture et la voix. Ses créations inventent des manières inédites de donner la parole à des personnages appartenant à l’histoire ou à la fiction en leur proposant des situations en décalage avec les lieux où elles sont présentées. Cette confrontation du quotidien à l’humour absurde, au surréalisme ou au fantastique vise à surprendre le public sur son propre terrain pour lui proposer des échappées sensibles qui traitent du vécu de notre époque et des interrogations qu’elle suscite chez chacun d’entre nous.

Le site de la compagnie : www.delices-dada.org

Fall, Fell, Fallen Compagnie Lonely Circus

Cirque électro

  • Dimanche 19 mai à 17h15 et non 14h30 comme initialement annoncé
  • Salle Atmosphère
  • A partager en famille - Durée 45’
  • Tarif unique 5 €
  • Spectacle accueilli avec le soutien de Réseau en scène Languedoc-Roussillon.

Fall, Fell, Fallen est un dialogue entre un acrobate fil-de-fériste et un DJ.

Avec des objets improbables, ils inventent un langage reposant sur des jeux d’équilibre et de déséquilibre. Le duo se risque, tangue et se rattrape. Ensemble, les artistes composent et décomposent leur cirque électro et tentent le grandiose dans le minimal et le bricolé.

Entre concert et performance, Fall, Fell, Fallen est une proposition où le groove et le swing se nichent peut-être entre un boulon et une planche de bois, ou encore entre les sons étranges d’un orgue de tiges filetées et un tourne disque transformé en boîte à rythme bancale.

Ici, les artistes sont en vol et les spectateurs en suspens.

Distribution

De et avec Jérôme Hoffmann (déséquilibres sonores) et Sébastien Le Guen (équilibres sur objets).

Mise en scène collective sous la direction de Nicolas Heredia.

Collaboration artistique Marion Coutarel.

Lumières Marie Robert. Régie Vivien Sabot. Constructeurs Sylvain Vassas et Olivier Gauducheau.

Coproductions La Verrerie d’Alès - pôle national des arts du cirque Languedoc-Roussillon et U4, Parc du haut-fourneau à Uckange.

Ils en parlent…

Source : http://www.pres-suddefrance.fr/bardessciences2010/BAR2013/100.pdf

« Née de la rencontre entre un musicien avide d’expérimentation -Jérôme Hoffmann- et un circassien non moins aventureux -Sébastien le Guen-, la compagnie Lonely Circus invente un drôle de cirque électro minimal. Le duo atypique d’un équilibriste avec un univers sonore où les sons issus de la scène se mixent aux platines et à ceux de l’orgue de tiges filetées pour un dialogue sur le fil du rasoir.

Entre musique concrète et turntablism, cette féerie invente sa propre grammaire où les arts se croisent, la lumière étant le troisième acteur de cette scénographie inventive. Un bel engagement artistique pour un spectacle total et tout public. »

La compagnie Lonely Circus

Créée en 1999 autour du fil-de-fériste Sébastien Le Guen, Lonely Circus s’est toujours attachée à interroger les rapports entre cirque et théâtre au travers de créations aussi bien destinées aux salles de spectacle qu’à l’espace public. Elle a développé un travail de conception d’agrès de fil auto portés. Elle conçoit en 2005 le Girafon, agrès révolutionnaire et monumental (fil qui tourne et bascule sur son axe en fonction des mouvements et déséquilibres de l’artiste) qui sera au coeur, puis le coeur de deux créations : Le Galop du girafon en 2006, Le Poids de la peau en 2008, spectacle accueilli lors de l’Autre festival 2011. Ce travail a permis à Sébastien Le Guen d’épurer sa recherche autour du geste de cirque et d’entamer un travail en duo avec le musicien Jérôme Hoffmann, qui travaille au départ à la captation des rythmes et sons de la machine en proie aux mouvements du fildefériste.

Revendiquant un travail en live et en perpétuel questionnement dans le rapport au public, ce duo se révèle au cours des tournées comme une piste à son tour monumentale.

Le site de la compagnie : http://lonelycircusweb.free.fr

Le Grand Banquet Compagnie Carabosse

Repas-installation, création spécifique

  • Dimanche 19 mai à 20h
  • Parc de Capèle
  • A partager en famille
  • Durée 2h et quelques étincelles…
  • Pour dîner dans l’installation
  • jauge limitée à 400 personnes
  • Repas sur réservation et billetterie
  • Tarif assiette adulte 15 €
  • assiette enfant (jusqu’à 12 ans inclus) 8 €

Bienvenue au grand banquet…

Une grande table de 150 mètres de long, d’étonnantes machines et créations pour cuire, griller, rôtir, une installation de braises et de feu simple et puissante comme seule Carabosse sait les créer (souvenez-vous de ses créations de feu à Capdenac en 2009 et Firmi en 2011 !).

Parce que la gastronomie est un art, parce que prendre son temps à table est un art de vivre, parce que des éleveurs et bouchers ont l’art du savoir-faire, nous avons voulu faire de ce repas un moment de spectacle particulier.

L’occasion de passer à table dans une mise en scène unique. Ouvrez bien les yeux, allumez vos papilles, les artistes de Carabosse, les éleveurs des Fermes de Figeac, le chef cuisinier du restaurant La Diège et les bénévoles de Derrière Le Hublot ont laissé libre cours à leur imagination pour vous accueillir.

Ah, une petite chose… sachez qu’il faudra vous mettre en marche, car même si vous êtes guidé par des artistes, des cuisiniers volontaires, des éleveurs gourmets, c’est bien vous qui participerez à préparer une partie de votre repas. Soyez les bienvenus !

Pour dîner dans cette installation-spectacle, nous vous recommandons vivement de réserver votre assiette au préalable. Vous pourrez savourer des produits locaux autour d’un plat unique composé d’une pièce de viande servie avec un accompagnement chaud et un dessert… et de l’inventivité.

Distribution

Une création collective de la compagnie Carabosse.

Sur une proposition de Derrière Le Hublot.

En partenariat avec Les Fermes de Figeac - Coopérative et avec l’aide précieuse de Régis Nicoulau, chef cuisinier du restaurant La Diège.

Le site de la compagnie : www.ciecarabosse.fr

Samedi 25 mai, retrouvez la compagnie Carabosse à Conques

L’équipe poursuit son séjour en Aveyron et réalisera une installation de feu le samedi 25 mai dans le village de Conques à l’occasion des 20 ans du Centre Européen d’Art et de Civilisation Médiévale.

Spectacle accueilli par le Centre Européen d’Art et de Civilisation Médiévale avec la collaboration de Derrière Le Hublot.

Plus d’infos : 20 ans du Centre Européen de Conques

Echappées belles - Point de fuite Compagnie Adhok

Fresque théâtrale et dansée

  • Dimanche 19 mai à 22h
  • Place du 14 Juillet
  • Tous publics - Durée 1h
  • Gratuit
  • Spectacle accueilli avec le soutien du Réseau en Rue Libre Midi-Pyrénées.

Ils sont sept, d’âge vraiment mûr, pour revisiter tout le parcours d’une vie.

Que reste-t-il de l’enfance, de l’amour, des souvenirs, des désirs intacts, des blessures et des espoirs quand le corps vous rappelle que le temps a passé ? Avec légèreté et profondeur, humour et poésie, ils font le point sur le temps écoulé et sur celui qu’il reste à vivre !

Distribution

De Doriane Moretus et Patrick Dordoigne.

Avec Christiane Collard, Françoise Loreau, Irène Palko, Claudette Walker, Dominique Gras,

Wolfgang Kleinertz, Guy Delamarche.

Son Erwan Quintin, Guillaume Patissier. Lumières Tilt.

Résidence et aide à la création Le Parapluie - CNAR, Aurillac ; L’Atelier 231 - CNAR, Sotteville-lès-Rouen ; La Paperie - CNAR, Angers, projet réalisé dans le cadre du TER en partenariat avec la ville de Saint-Hilaire-de-Riez ; Le Fourneau - CNAR Brest ; Le Moulin Fondu - CNAR à Noisy-le-Sec, Le Boulon - Pôle régional des arts de la rue, Vieux Condé. Avec le Soutien du Réseau Déambulation.

La presse en parle

Mathieu Braunstein - Télérama - septembre 2012

« Ce sont des vieux. De vrais vieux. Pas des personnages déguisés, mais une bande de comédiens âgés de 60 à 80 ans... Les fugitifs retrouvent le sens de la révolte, de la vie. Ils redécouvrent les parfums de la vie, le monde dont on les a exclus. Un sourire, un regard réveille un souvenir, un désir enfoui, un rêve inachevé. Et quand ils s’évadent d’un air guilleret, des larmes perlent sur les visages des spectateurs, complices de cette ultime échappée. »

Floriane Gaber - Rue du Théâtre - octobre 2012

« Ils sont sept, cheveux argentés, l’oeil plus pétillant que ceux des adolescents, débordant d’énergie vitale. Quel âge peut-on leur donner ? Celui qui confère ce que l’on nomme la sagesse ? Sûrement pas. L’impertinence, la malice l’emportent largement chez eux sur les bobos du quotidien et les blessures, physiques et morales, qui constituent leur histoire.

Créé sous la houlette aguerrie de Doriane Moretus (chorégraphe à l’origine) et de Patrick Dordoigne (acteur et metteur en scène), Echappées belles se compose de deux opus complémentaires : Issue de secours, déambulatoire diurne, et Point de fuite, spectacle nocturne fixe. Dans l’un, la porte de la maison de retraite entrebâillée, les sept complices ont pris la clé des champs ; dans l’autre, ils se retrouvent chez l’un d’entre eux, vêtus de blanc, en attendant d’être appelés sur un quai dont on ne revient pas.

Ce ne sont pas seulement des comédiens, mais des parcours de vie, des intimités qui s’ouvrent aux spectateurs. Il faut tout le talent des interprètes et de ceux qui les ont guidés pour atteindre, en finesse, ce degré d’investissement. Et pourtant, on est à cent lieues du psychodrame ou d’un déballage impudique. Par petites touches, tout en retenue, souvent avec humour, les blessures du temps, les masques nécessaires, mais aussi les craintes, les manies sont évoquées, montrées, (re)jouées. (…) C’est avec un humour tendre que ces (derniers) moments de vie et ce désir de liberté sont évoqués. On trouve rarement, dans l’espace public, cette qualité de justesse dans l’approche thématique et la réalisation. »

Le site de la compagnie : www.adhok.org

Moutain Men

Concert

  • Dimanche 19 mai à 23h15
  • Parc de Capèle
  • Durée 1h30 - Tous publics
  • Gratuit

C’est bien une création pleine de vie, faite avec le coeur et les tripes que nous propose le duo de Mountain Men. Si les racines blues sont indiscutablement présentes (leurs compositions sonnent comme des évidences du style), Matt et Iano n’hésitent pas un instant à s’aventurer vers quelques reprises (Nirvana, Brassens…) pour y ajouter une pointe de rock ou de folk.

Sur scène, lieu de prédilection de Mountain Men, la voix est impressionnante et l’harmonica virtuose.

Laissez-vous guider par leur charisme qui vous portera tout au long du spectacle, entre rires et frissons, énergie festive et ferveur communicative.

Distribution

Avec Mathieu Guillou, dit Mr Mat, chant et guitare // et Ian Giddey, dit Iano, harmonica.

Parcours du groupe

L’atypique duo franco australien poursuit son incroyable aventure !

En 2009, la sortie de leur 1er album Springtime Coming avait fait sensation dans le monde du blues international. Avec celui-ci, le duo est nominé deux fois aux Awards de la Blues Foundation de Memphis, reçoit le « prix spécial » du célèbre Cognac Blues Passion Festival et promène son spectacle aux 4 coins du globe.

Partis des montagnes de la Chartreuse, Mr Mat et Barefoot Iano iront faire danser les foules aux U.S.A, en Turquie, au Québec, en Croatie, au Burkina Faso, en Suède etc. En France aussi, le succès est spectaculaire. Il faut dire qu’en concert la communion entre les Mountain Men et leur public est impressionnante. Portés par la voix enivrante de Mr Mat ou par les envolées de l’harmonica de Mr Iano, le groove et l’émotion vont de pair pendant tout le concert. Le charisme tout aussi décalé qu’incontestable de ces deux personnages nous guide tout au long du spectacle, entre rires et frissons, énergie festive et ferveur communicative. Là aussi le public ne s’y trompe pas, réservant au groupe des « standing ovation » à n’en plus finir lors de festivals aussi prestigieux que le Jazz à Vienne, Nancy Jazz Pulsation, ou dans des salles mythiques telles que l’Olympia, le New Morning ou le Transbordeur.

Aujourd’hui c’est avec HOPE, deuxième album du groupe que se poursuit l’aventure.

Si les racines blues du duo sont indiscutablement présentes à chaque instant c’est bien au-delà que nous transportent les 13 titres de l’album. Blues ? Rock ? Pop- folk ? Peu importe les étiquettes, ici on parle de musique, de vraie bonne musique !

Les compositions sonnent comme des évidences que la richesse des arrangements et de la réalisation ne font qu’embellir encore. Dès les premières notes d’harmonica, dès les premiers accords de guitare, on comprend que l’on ne va pas écouter une de ces productions vite oubliées mais bien un disque à l’ancienne, une création pleine de vie, faite avec le coeur et les tripes, ou l’âme de la sincérité semble pouvoir s’entendre. La présence sur 3 titres d’un quatuor à cordes vient souligner la touche de magie que la voix de Mr Mat insuffle déjà à ces minutes d’amour que sont des chansons comme Before I Sleep ou Move up. Les riffs ravageurs de l’harmonica de Iano viennent eux renforcer encore l’énergie incroyable des titres endiablés que sont Egotistical, NZN ou Give it back to me (…).

Les sites du duo Moutain Men : www.mountain-men.com et www.myspace.com/mrmatmountainmen

Un stand customisation pour personnaliser vos tee-shirts !

Customisation et sérigraphie en direct

  • Dimanche 19 mai en continu de 10h à 20h
  • Parc de Capèle
  • Tous publics. Gratuit

Vous trouverez au point infos du parc de Capèle différents modèles de tee-shirts en vente, réalisés par notre fidèle illustrateur Guillaume Guerse. Après avoir fait votre choix, rendez-vous sur le stand des artistes d’Hors Cadre Impressions où vous pourrez les personnaliser ensemble, en y imprimant par sérigraphie des couleurs et des dessins complémentaires.

Il faudra retrousser ses manches !

Vous trouverez également sur ce stand diverses productions des artistes plasticiens et sérigraphistes d’Hors Cadre Impressions.

Avec Igor Boyer, graphiste et sérigraphiste et Sarah Bosc, couturière ; Hors Cadre Impressions.

Le site d’Hors Cadre impressions : www.horscadre-impressions.com

Le programme horaire par jour

Jeudi 16 et vendredi 17 mai

• 10h 12h en continu Capitale : Vientiane Cie Ouïe/Dire Préau de la halte-garderie, parc de Capèle

• 14h 19h en continu Capitale : Vientiane Cie Ouïe/Dire Préau de la halte-garderie, parc de Capèle

Samedi 18 mai

• 10h 12h en continu Capitale : Vientiane Cie Ouïe/Dire Préau de la halte-garderie, parc de Capèle

• 14h 19h en continu Capitale : Vientiane Cie Ouïe/Dire Préau de la halte-garderie, parc de Capèle

• 16h 22h en continu Billetterie ouverte au Point infos Parc de Capèle

• 17h à 18h Assemblée générale de Derrière Le Hublot Parc de Capèle

• 18h à 19h Rencontre-débat Rêve Générale ! Parc de Capèle

• 20h15 à 21h35 Le bonheur est dans le chant Les Grooms Mairie de Capdenac

• 20h15 à 21h55 Tous ceux qui tombent Comp. Marius départ bus, parc de Capèle - Billetterie

• 22h à 23h Performances dessinées et sonores Guillaume Guerse & Marc Pichelin

RDV au Point infos, parc de Capèle - Billetterie gratuite

• 22h à 23h30 Thomas Schoeffler Jr. concert Parc de Capèle

Dimanche 19 mai

• 8h30 22h30 en continu Billetterie ouverte au Point infos Parc de Capèle

• 9h à 10h40 Tous ceux qui tombent Comp. Marius départ bus, parc de Capèle - Billetterie

• 10h 20h en continu Stand customisation Hors Cadre impressions Parc de Capèle

• 10h 22h en continu Capitale : Vientiane Cie Ouïe/Dire Préau de la halte-garderie, parc de Capèle

• 11h à 11h40 La Sorcière du placard aux balais Les compagnons de Pierre Ménard Parc de Capèle

11h45 à 12h15 Signature de livres avec le dessinateur Jean-Marc Troub’s Parc de Capèle

• 12h à 13h Performances dessinées et sonores Guillaume Guerse & Marc Pichelin RDV au Point infos, parc de Capèle - Billetterie gratuite

• 12h à 13h40 Tous ceux qui tombent Comp. Marius départ bus, parc de Capèle - Billetterie

• 14h15 à 14h55 Le Joueur de flûte de Hamelin Les compagnons de Pierre Ménard Parc de Capèle

• 14h30 à 15h30 Performances dessinées et sonores Guillaume Guerse & Marc Pichelin RDV au Point infos, parc de Capèle - Billetterie gratuite

• 14h30 17h30 en continu Musée capdenacois des grands voyageurs Cie Delices DADA Parc de Capèle

• 15h à 18h Circuit D. Visites guidées Cie Delices DADA départs réguliers en bus pour 3 visites distinctes, parc de Capèle

• 16h15 à 17h Thomas Schoeffler Jr. concert en acoustique Parc de Capèle

• 17h15 à 18h Fall, Fell, Fallen Compagnie Lonely Circus Salle Atmosphère - Billetterie

• 18h à 19h Performances dessinées et sonores Guillaume Guerse & Marc Pichelin RDV au Point infos, parc de Capèle - Billetterie gratuite

• 18h à 19h20 Le bonheur est dans le chant Les Grooms Mairie de Capdenac

• 19h15 à 20h15 Thomas Schoeffler Jr. concert Parc de Capèle

• 20h à 22h Le Grand Banquet Carabosse Parc de Capèle - Repas avec billetterie

• 20h30 à 22h10 Tous ceux qui tombent Comp. Marius départ bus, parc de Capèle - Billetterie

• 22h à 23h Point de fuite Compagnie Adhok Place du 14 Juillet

• 23h15 à 0h30 Mountain Men concert Parc de Capèle

Informations pratiques

Informations de contact: 

Derrière Le Hublot
pôle des arts de la rue Capdenac / Midi-Pyrénées
Une saison de mai à décembre entre Lot et Aveyron
Maison du Parc de Capèle - 12700 Capdenac-Gare
• Tél./Fax : 05 65 64 70 07

Vous aimez ? Dites-le !

Conseils des lecteurs: 
Average: 5 (1 vote)

Ajouter un commentaire

Aujourd'hui en Aveyron
3 concerts à Cap Découverte
Concerts SANSEVERINO / DELINQUANTE / LES IDIOTS VENDREDI 24 NOVEMBRE à 20h15 Entrée à 25 € / 22 € tarif réduit (demandeurs d’emploi, groupe de 10, étudiants) Maison de la Musique / Cap’Découverte 81450 LE GARRIC
81450 Le Garric
Animations concerts
Je vous propose des animations & des concerts "sur mesure", chez vous ou dans un lieu public (salle des fêtes, etc...).
Le Bourg, Saint-Paul des Fonts (Saint-Jean Saint-Paul)