Les Bêtes noires Des chemins de fer dans le Massif central

Les Bêtes noires Des chemins de fer dans le Massif central
Tarifs et informations complémentaires: 
En librairie le 28 septembre 2011 Genre : Histoire / Société Format : 24 x 28 cm Pagination provisoire : 256 pages - Relié Prix provisoire : 45 € isbn / ean 13 : 978 2 8126 0244 3
Organisateur: 
Catégories: 

Les Bêtes noires

Des chemins de fer dans le Massif central

Textes de Daniel Crozes Photographies de P.-L. Espinasse et P. Soissons



Alors que dès la fin du xixe siècle des députés, tel Théophile Roussel en Lozère, se démènent pour que le chemin de fer n’oublie pas leurs départements, les mentalités évoluent très vite. La peur des débuts (qui va jusqu’au sabotage des lignes) cède devant la diffusion du progrès et l’émergence de nouvelles migrations (exode rural vers la capitale et les grandes villes, développement du tourisme à partir de la Belle Époque). L’agriculture est révolutionnée par l’arrivée des engrais (exemples des ségalas tarnais et aveyronnais), l’industrie connaît un développement sans précédent. Ces changements ont un prix : l’engagement d’hommes qui percent des voies avec des moyens techniques dérisoires, édifient tunnels, viaducs et ponts vertigineux, ne va pas sans de nombreux morts. Mais cette bataille du rail, véritable exploit physique, ouvre des voies de communication dans ce qui paraissait n’être que déserts. Des premières lignes ouvertes jusqu’à la fermeture récente de certaines d’entre elles, ce livre raconte cent soixante-dix ans d’histoire du Massif central et aborde les perspectives d’avenir du réseau ferré dans des régions où il a profondément transformé les existences humaines.


Les auteurs

Daniel Crozes

Journaliste, historien et romancier, Daniel Crozes vit et écrit en Aveyron. Il est l’auteur d’une trentaine d’ouvrages, dont Le Laguiole, éloge du couteau (2005) et Sentinelles des montagnes (2008) et de romans de société qui lui ont attiré un public large et fidèle. Il a publié en 2011 La Petite Encyclopédie de l’Aveyron.

Pierre-Louis Espinasse

Pierre-Louis Espinasse est natif d’Aurillac. Cheminot à la SNCF, il est aussi passionné par la photographie. On lui doit les nombreuses photographies de trains qui illustrent ce livre.

Pierre Soissons

Pierre Soissons, photographe, a publié en 1996 Quelque part le Cantal, son premier ouvrage, aux Éditions Quelque part sur terre. Au Rouergue, il a illustré Statues-Menhirs, ainsi que Sentinelles des montagnes (2008). Il a photographié pour ce livre le patrimoine d’ouvrages d’art et d’architecture lié au chemin de fer.

 

Les Bêtes noires Des chemins de fer dans le Massif central Textes de Daniel Crozes Photographies de P.-L. Espinasse et P. Soissons








Informations communiquées par les Editions du Rouergue

Informations pratiques

Vous aimez ? Dites-le !

Conseils des lecteurs: 
Aucun vote pour le moment

Ajouter un commentaire

Aujourd'hui en Aveyron
Animations concerts
Je vous propose des animations & des concerts "sur mesure", chez vous ou dans un lieu public (salle des fêtes, etc...).
Le Bourg, Saint-Paul des Fonts (Saint-Jean Saint-Paul)