Ouverture du Musée Soulages

Musée Soulages 2013 © Photohèque Grand Rodez © C. Meravilles
© image rcr arquitectes– musée soulages Passelac & Roques Architectes, Narbonne Architectes associés
Chantier musée Soulages-Photothèque Grand Rodez - photo C. Méravilles
Nom du lieu: 
Lieu: 
Musée Soulages - 12000 Rodez
Dates: 
Vendredi, 30. Mai 2014 - 19:00 - Samedi, 31. Mai 2014 - 19:00
Tarifs et informations complémentaires: 
Gratuit
Organisateur: 
Catégories: 

Le musée abritera les donations de Pierre et Colette Soulages accordée à la Communauté d’agglomération du Grand Rodez, en 2005 puis en 2012, donation parmi les plus conséquentes consenties par un artiste de son vivant, évaluée à 42 millions d’euros, avec quelque 500 œuvres et documents.

Imaginé par les architectes catalans de RCR, le musée Soulages se veut un bâtiment résolument contemporain et parfaitement intégré au paysage. Il sera non seulement un écrin pour cette donation exceptionnelle, mais également une plateforme de référence pour la découverte de la création moderne et contemporaine internationale, auprès du plus grand nombre. Il deviendra le fer de lance de l’attractivité d’un territoire qui marie avec justesse nature et culture, patrimoine et création, savoir-faire et savoir-être.

Un projet architectural et paysager structurant pour le Grand Rodez

Le musée Soulages prend place au cœur de la ville de Rodez dans le jardin public du Foirail à deux pas de la cathédrale. Dessiné et conçu par les Catalans RCR arquitectes - Passelac et Roques Architectes, le musée s’étire sur le flanc nord du jardin entièrement réhabilité, en parfaite harmonie avec son environnement paysager. Reconnus pour l’intégration et le dialogue qu’établissent leurs réalisations avec la nature, Ramon Vilalta, Carme Pigem et Rafael Aranda ont saisi immédiatement l’importance du lieu. Future promenade urbaine, foyer culturel et de loisirs, le Foirail - entre ville ancienne et quartiers neufs - sera l’un des arguments majeurs d’un aménagement urbain global. Il participe à redynamiser le centre-ville et permettra d’inscrire Rodez dans le « XXI e siècle»

Un projet de territoire original et ambitieux, intégré au paysage

Le musée Soulages est au cœur du développement urbain de la collectivité et du développement économique du territoire. Le musée parfaitement intégré au paysage s’inscrit dans un aménagement plus général du Foirail au cœur du projet d’urbanisme et de renaissance du jardin public. Largement arboré, ce lieu de promenade, sera également dévolu à la culture et aux loisirs par la présence du musée, d’un multiplexe de cinémas, d’une salle des fêtes (Atelier Emmanuel Nebout) et l’organisation d’événements artistiques et festifs dans le jardin.

Une volumétrie conçue pour le Foirail

Les architectes ont conçu un bâtiment de 6000 mètres carrés à la présence forte, mais respectueux de l’environnement : bas et allongé, surmonté de volumes parallélépipédiques bardés d’acier Corten d’un rouge profond. Au sud, la façade n’excède pas trois mètres, et s’ouvre sur le jardin par le hall d’accueil ; au nord, les parallélépipèdes, « les boîtes », et le bandeau de façade habillé de verre s’avancent en décrochement, au-dessus de la rue. Ces boîtes rappellent les traditionnels fenestras aveyronnais, modestes ouvertures ménageant un passage visuel vers le paysage.

Une succession de boîtes

Le musée répond à un programme tenant compte de la fragilité des collections. Ordonné en volumes fonctionnels autour d’une lumière contrôlée, il ménagera des plages obscures et protégées pour les papiers (Broux de noix, œuvre imprimé), tandis que les cinq boîtes, élevées, abriteront les peintures et les cartons des vitraux de Conques, sous une lumière zénithale. Quatre niveaux pour ce musée, du plus bas au plus haut : les réserves équipées aux normes internationales, les salles d’exposition permanente, avec les œuvres de la donation Soulages et la salle d’exposition temporaire communicant sur un seul plateau ; le centre de documentation et l’atelier des enfants ; ouvert au sud, sous un auvent, un vaste accueil.

Métal d’harmonie

L’utilisation de l’acier promet d’obtenir différentes nuances, différentes surfaces. A l’extérieur, un Corten rouge sombre proche des teintes du Brou de noix, dont Pierre Soulages apprécie l’austérité : « un matériau qui ne détruira pas le rapport au paysage ». L’intérieur, privilégie l’intimité, le calme propice à la contemplation des œuvres : de l’acier noir brut, de l’acier décapé, sur les murs et les sols.

 Un tout

Outre la présentation des collections, le musée disposera d’un centre de documentation sur Pierre Soulages et l’art de son époque ainsi que d’une boutique et d’un restaurant. Le café Bras, orchestré par Michel et Sébastien Bras, proposera une gastronomie simple et accessible, des horaires adaptés à la vie du musée. Il y aura aussi une salle de conférences de 80 places et un centre de documentation, sur Pierre Soulages et l’art de son époque, une boutique.

RCR arquitectes

Rafael Aranda, Carme Pigem et Ramon Vilalta travaillent sous le nom de RCR arquitectes depuis 1988 dans leur ville natale, Olot. Ils ont été choisis parmi 98 agences d’architecture.

Depuis vingt ans, ils mènent des projets variés tant par leur échelle que par leur programme, portant une attention constante et particulière au lieu, au paysage et à la création d’atmosphères singulières, tels que les deux crèches “els colors” et “el petit comte” à Manlleu et Besalú / le nouveau complexe de la gare de Sants à Barcelone (en projet) / La faculté de Droit de Gérone / une bibliothèque à Barcelone / le « parc de pierre Tosca » à Les Preses (Olot) / le nouveau siège social de Layetana à l’Hospitalet de Llobregat (Barcelone) / les caves viticoles Bell-Lloc à Palamós (Girone) / le restaurant et les pavillons de Les Cols à Olot (Girone).

Depuis 1989, ils sont architectes- conseils du Parc Naturel de la Zone Volcanique de la Garrotxa. Ils ont enseigné l’urbanisme l’architecture et le paysage au sein des deux écoles d’architecture de Barcelone : De 1989 à 2001 urbanisme et paysage (Vilalta, à l’ETSAV, Barcelona) et projet architectural de 1992 à 2005 (Pigem, dont 1992- 1993 : ETSAV, Barcelona / 1997-2005 ETSAB, Barcelona / Professeur invité au Département d’Architecture de l’Institut de technologie de Zurich ETHZ). En 2005, RCR reçoit le prix national de la culture ainsi que le Prix d’Architecture de la Generalitat de Catalunya. En 2008, ils font partie des quelques personnalités étrangères promues Chevalier dans l’ordre des Arts et des Lettres par le ministère de la culture et de la communication en France. En 2010, ils sont nommés membres d’honneur de l’American Institute of Architects (AIA). En 2012, les architectes de RCR ont été honorés d’une prestigieuse distinction décernée par le Royal Institute of British Architects.

L’agence RCR a remporté plusieurs concours nationaux et internationaux. En Espagne d’abord et principalement (depuis le phare de Punta Aldea à Gran Canaria en 1988 jusqu’au récent Nouveau palais de Justice, Barcelone en 2010) puis en Belgique (crématorium, Hofheide, 2006), à Dubaï (The Edge Business Bay, 2007) et en France (Musée Soulages, Rodez, 2008 - Centre d’Art “la Cuisine”, Nègrepelisse, 2009, Médiathèque de Gand 2010, Groupe Scolaire, Font Romeu, 2010.) De nombreux projets ont reçu des récompenses internationales : trois œuvres finalistes du prix européen Mies Van der Rohe (Centre civic, Riudaura / Stade d’ Athlétisme Tussols-Basil à Olot / Bibliothèque, maison du troisième âge et jardin public d’intérieur d’îlot à Barcelone). Prix Quatrium de la meilleure construction environnementale, en 2010 pour un bâtiment de bureaux à Barcelone (première certification LEED de Catalogne), quatre prix internationaux Contractworld, sept prix FAD, ex aequo IV Prix Européen Rosa Barba paysage (Parc de Pedra Tosca, Les Preses.).

Le travail de RCR Arquitectes a fait l’objet de plusieurs expositions individuelles : Works 1988-1998, Tokyo, Exfoliations , Espagne, RCR Arquitectes , Bielefeld, Allemagne Pierre Soulages en son musée : l’expérience RCR Arquitectes , Cité de l’Architecture et du Patrimoine, Paris.

RCR a aussi figuré dans de nombreuses expositions collectives internationales : III e Salon International de l’Architecture , Paris, 1993 XVIII e Congrès de l’UIA », Chicago, 2000 Biennale d’Architecture de Venise , 2002,2006 et 2008 Nouvelles tendances de l’architecture en Europe et en Asie-Pacifique , 2004,2005 extreme eurasia / spain in japan , Expo internationale d’Aichi, Japon, 2005 On Site : New Architecture in Spain , MOMA, New York, 2006 Bauhaus an ongoing legacy, Frankfurt et Nice 2009 Architecture Catalane , Cité de l’Architecture et du Patrimoine, Paris 2009.

En complément des projets architecturaux, RCR développe une activité de recherche théorique et travaille en étroite relation avec plusieurs industriels pour la création d’éléments innovateurs dans le champ du design (plateau de douche « PLA », lavabo « NET », « WC Lagares IN »). Leur travail a été largement publié, en particulier « 1988-98 Aranda Pigem Vilalta Architectes » de Ciritoria. Tokyo / “1999-2003 RCR arquitectes”, El Croquis, n ° 115-116 (III) ,Madrid, 2003 / “RCR Aranda Pigem Vilalta Architectes between abstraction and nature “ Gustavo Gili, Barcelona, 2004 / « RCR Aranda Pigem Vilalta Architectes » C3, Corée, 2005 / « RCR arquitectes 2003-2007 » El Croquis, n ° 138 (AV), Madrid, 2007 / « Los atributos de la naturaleza, RCR Arquitectes 1991-2010 » AV nº 137, Madrid, 2010 / « La estructura de las sombras, Bell-lloc », texte de W.jrCurtis, Bunka, Olot 2009

Un projet culturel et scientifique visant ouverture et accessibilité

Le projet culturel et scientifique du musée Soulages a été pensé par interface de données biographiques (qui rythment notamment la jeunesse de l’artiste) et de données artistiques (qui reflètent une création aussi variée que renouvelée). Mobilité et subsidiarité agissent dans la conception du cheminement au cœur de la collection permanente (donation de l’artiste), mais aussi dans la programmation à venir ; Pierre Soulages ayant souhaité, comme on le sait, une salle d’expositions temporaires. Elle présentera des artistes et des mouvements, modernes et contemporains, dont l’expérimentation technique, l’invention, avec le facteur hasard, déterminent une production artistique singulière.

Informations pratiques

Informations de contact: 

Musée Soulages
Avenue Victor Hugo
12000 Rodez
Téléphone : 0565686030

Vous aimez ? Dites-le !

Conseils des lecteurs: 
Aucun vote pour le moment

Ajouter un commentaire

Aujourd'hui en Aveyron
3 concerts à Cap Découverte
Concerts SANSEVERINO / DELINQUANTE / LES IDIOTS VENDREDI 24 NOVEMBRE à 20h15 Entrée à 25 € / 22 € tarif réduit (demandeurs d’emploi, groupe de 10, étudiants) Maison de la Musique / Cap’Découverte 81450 LE GARRIC
81450 Le Garric
Animations concerts
Je vous propose des animations & des concerts "sur mesure", chez vous ou dans un lieu public (salle des fêtes, etc...).
Le Bourg, Saint-Paul des Fonts (Saint-Jean Saint-Paul)