Rire Onet 2014

Rire Onet 2014
Nom du lieu: 
Lieu: 
La Baleine 25, place des artistes 12850 Onet-le-ChĂąteau
Dates: 
Mercredi, 24. Septembre 2014 - 19:00 - Dimanche, 28. Septembre 2014 - 20:30
Tarifs et informations complĂ©mentaires: 
8€ la soirĂ©e / 25€ le pass festival Pour les dĂ©tenteurs de la carte culture et les groupes (dĂšs 10 pers) : 6€ la soirĂ©e / 20€ le pass festival Spectacle au Krill : Gratuit
CatĂ©gories: 

On va se poiler !

Le festival Rire Onet est en ouverture de la 3Ăšme saison de La Baleine et revient pour sa 5Ăšme Ă©dition ! Le rire est un virus actif. DĂšs lors, plus une minute Ă  perdre, une cure trĂšs spĂ©ciale s’impose : une remise en forme... par le rire ! La Ville d’Onet-le-ChĂąteau vous donne rendez-vous Ă  La Baleine, oĂč elle vous attend nombreux pour rire ensemble, sans retenue et sans modĂ©ration. Durant 5 jours, du 24 au 28 septembre 2014, un parterre d’artistes, plus espiĂšgles et hilarants les uns que les autres, vous embarque pour vous administrer une piqĂ»re de rire ! Alors, si d’un point de vue mĂ©dical, le rire est un remĂšde, ce festival est une ordonnance de mĂ©decine douce. On vous la prescrit sans hĂ©sitation, au travers d’une affiche Ă©lectrique, oĂč se cĂŽtoieront jeunes talents et artistes confirmĂ©s. Cette Ă©dition sera placĂ©e sous le signe de la dĂ©rision, de la transgression, mais aussi de la tendresse.

Onet proclame la crise de rire obligatoire !

Depuis l’ouverture de La Baleine en septembre 2012, de nombreux artistes se sont succĂ©dĂ©s sur les planches de la salle castonĂ©toise. Et c’est tout naturellement que le festival Rire Onet y a lui aussi Ă©lu rĂ©sidence dĂšs son inauguration. On se souvient notamment de l’édition 2012, avec l’emblĂ©matique Vincent Roca, le duo d’énergumĂšnes de BP Zoom ou encore Pierre Aucaigne et son sketch du directeur de thĂ©Ăątre excĂ©dĂ© ! PrĂšs de 1500 personnes Ă©taient venues se dĂ©lecter d’un humour frais et savoureux. Et parce que l’humour fonctionne d’autant mieux qu’il sait se renouveler, l’édition 2014 promet d’ĂȘtre toujours plus comique et surprenante.

Une Ă©dition de qualitĂ© qui ne se prend pas au sĂ©rieux, c’est sĂ©rieusement apprĂ©ciable !

L’humour est lĂ  sous toutes ses formes, de la critique cynique Ă  la performance folle-dingue, du thĂ©Ăątre d’objets dĂ©calĂ©s aux clowneries multi-facettes
 Avis Ă  tous ceux qui n’auraient pas encore osĂ© franchir les fanons de La Baleine : elle est gonflĂ©e Ă  bloc et plus ouverte que jamais, pour vous accueillir et vous offrir une bulle d’oxygĂšne !

Durant ces 5 jours, Rire Onet nous invite Ă  poser sur le monde un oeil espiĂšgle. Ce sera au tour de Sophia Aram de nous administrer une bonne crise de rire avec « Crise de Foi » son nouveau one woman show. Bienvenue dans l’univers dĂ©jantĂ© de cette animatrice de radio qui n’hĂ©site pas Ă  s’aventurer avec pertinence et humour dans le monde politique et religieux de notre pays. Topick, mettra lui aussi la sociĂ©tĂ© cul par-dessus tĂȘte, et s’exprimera Ă  travers « Fou Normal », en renversant convenances et conventions. Les Chiche Capon, quatuor de clowns fous nous entraĂźneront, avec leur imagination dĂ©bridĂ©e, dans un show dĂ©calĂ© et irrĂ©sistible. Julie Villers et son humour dĂ©capant, dissĂšquera les rapports mĂšre-fille avec une folie jubilatoire et dĂ©vastatrice. Puis ce sera au tour d’Antoine Schoumsky avec son one man show « Au Parloir » d’entrer en scĂšne pour
sortir de prison ! Un savant mĂ©lange d’humour noir, dĂ©calĂ© et dĂ©tonnant, qui ne laissera personne indiffĂ©rent. Les Okidok, clown belges, burlesques et sans parole vous feront entrer dans leur univers dĂ©jantĂ©. Leur spectacle « Slip Inside », vous replongera dans les fondamentaux du cirque. Enfin, ce sera aux trois chanteurs-musiciens de TriWap d’entraĂźner le public dans leurs comic strip dĂ©lirant pour un spectacle complice, interactif et gĂ©nĂ©reux. Et si vous veniez vous en mĂȘler ?

Mais Rire Onet, c’est aussi des spectacles pour les plus jeunes avec la compagnie Marche ou rĂȘve, des animations dĂ©lirantes pour toute la famille, des reprĂ©sentations gratuites dans le Krill Ă  vous tordre de rire ! Soyez-en sĂ»rs, le festival vous rĂ©serve de belles surprises !

Programmation

Compagnie La Manivelle

  • Mercredi 24 septembre 19h :
  • Le Krill
  • Improvisation

Présentation de la compagnie :

La Manivelle est nĂ©e en 2004 de la collaboration d’un circassien, Francis Farizon, formĂ© Ă  l’école du cirque Yole de Besançon et par l’apprentie Cie; d’une comĂ©dienne, Myriam Petiot, formĂ©e au thĂ©Ăątre des Causses et d’une plasticienne, Corinne Bodu, formĂ©e Ă  l’Usine de Tournefeuille et par l’apprentie Cie. La compagnie crĂ©e des spectacles de clowns tous publics et tous terrains, mĂ©nageant plusieurs niveaux de lecture. BasĂ©e Ă  Millau dans une ancienne mĂ©gisserie, elle articule son activitĂ© autour des spectacles, des interventions et des formations qu’elle propose.

Démarche artistique : Du théùtre Clownesque.

S’inscrivant dans une dĂ©marche de recherche sur les nouvelles formes des arts du clown et leur rencontre possible avec les arts plastiques et la marionnette, la Cie tire des ponts entre les espaces et les disciplines : de la scĂšne Ă  la rue, du clown de cirque au clown de thĂ©Ăątre, de la poĂ©sie au burlesque, de l’espace privĂ© Ă  l’espace public, de l’écriture Ă  l’improvisation


Présentation du spectacle :

Laissez-vous embarquer dans la bonne humeur, dans le ventre de La Baleine, par les cinq comédiens de la troupe de la Manivelle Théùtre. Joyeusement installés dans le Krill, ces artistes clownesques, ouvriront les festivités en vous immergeant dans leurs univers jubilatoire. De la poésie au burlesque, ils vous attendent pour un moment riche en couleurs, en surprises, et en convivialité.

Sophia Aram « Crise de foi »

  • Salle de spectacle
  • Mercredi 24 septembre 20h30 :
  • One Woman Show

PrĂ©sentation de l’humoriste :

AprĂšs les Langues-O, Sophia Aram est formĂ©e Ă  l’école de l’improvisation thĂ©Ăątrale, puis au thĂ©Ăątre avec la Cie du ThĂ©Ăątre du Sable avec un certain Jamel Debbouze. Elle fait ses dĂ©buts Ă  la tĂ©lĂ©vision pour le groupe Endemol et intervient parallĂšlement sur la matinale de NRJ et sur Europe 2. En 2008, Sophia commence une chronique hebdomadaire au « Fou du Roi » sur France Inter aux cĂŽtĂ©s de StĂ©phane Bern. En juillet 2010, elle entame une nouvelle aventure avec « Crise de foi », son deuxiĂšme spectacle prĂ©sentĂ© lors du Festival OFF d’Avignon. En septembre, elle Ă©tend sa collaboration avec France Inter, avec une chronique dans la matinale de Patrick Cohen, les lundis et mercredis Ă  8h55. En juillet 2011, elle revient Ă  Avignon avec «Crise de foi» pour la deuxiĂšme annĂ©e consĂ©cutive et jouera Ă  guichet fermĂ© sur toute la durĂ©e du festival. Cette saison, retrouvez Sophia Aram en tournĂ©e dans toute la France avec «Crise de foi», et toujours sur France Inter. De la crĂ©ation Ă  l’apocalypse, Sophia revisite les textes en s’interrogeant librement. Convaincue que la religion est d’abord une vĂ©ritable tragĂ©die pour l’humanitĂ©, elle la considĂšre Ă©galement comme un trĂšs bon sujet de spectacle... comique ! Tous les ingrĂ©dients sont rĂ©unis.

Démarche artistique : Un univers déjanté.

MalgrĂ© la controverse autour de son Ă©mission quotidienne sur France 2, « Jusqu’ici tout va bien », qui a Ă©tĂ© retirĂ©e rĂ©cemment des grilles de la chaĂźne, faute d’audience suffisante, Sophia Aram poursuit sa carriĂšre de show-woman oĂč, lĂ , en revanche, elle connaĂźt un succĂšs sans faille. Elle considĂšre la religion comme un trĂšs bon sujet de spectacle
 comique! Ainsi, dans son show, elle n’hĂ©site pas Ă  dĂ©border sur le fantastique, citant des prĂ©dicateurs racontant des histoires Ă  dormir debout, et Ă©voquant des personnages dotĂ©s de super pouvoirs, avec des gens qui font semblant d’y croire. Un univers dĂ©jantĂ©, comme l’est celui de cette animatrice de radio redoutĂ©e, dont certaines interventions ont d’ailleurs rĂ©cemment jetĂ© un froid dans le monde politique et religieux de notre pays, dans lequel elle n’hĂ©site pas Ă  s’aventurer avec pertinence.

Présentation du spectacle :

S’amuser des diktats des trois religions monothĂ©istes, revisiter avec ironie leurs textes sacrĂ©s pour en dĂ©montrer les incohĂ©rences, tel est le propos de Sophia Aram dans « Crise de foi ». Et c’est sans aucun tabou, qu’elle nous promĂšne dans le monde dĂ©lirant de la foi. Un univers dĂ©jantĂ©, comme l’est celui de cette humoriste, qui n’hĂ©site pas Ă  s’aventurer avec pertinence dans le monde politique et religieux, avec une pointe d’humour grinçant.

Sebastopol

  • Le Krill
  • Jeudi 25 septembre 19h
  • One Man Band

PrĂ©sentation de l’artiste :

Pour ceux qui ne le connaĂźtraient pas dĂ©jĂ , Sebastopol est un homme-orchestre qui s’inscrit dans la grande tradition des one man band amĂ©ricains. Il s’est intĂ©ressĂ© en particulier au travail de collectage effectuĂ© par Alan Lomax fils pour les archives sonores de la BibliothĂšque du CongrĂšs dans les annĂ©es 50 auprĂšs de diffĂ©rentes communautĂ©s. Les premiers enregistrements d’Alan Lomax pĂšre dans les annĂ©es 30, se firent surtout dans les pĂ©nitenciers, ainsi que dans des comtĂ©s ruraux du sud oĂč furent recueillis des chants de prisonniers, mais aussi de travailleurs noirs des plantations du sud et de travailleurs d’origine et de culture hispaniques. Comme de nombreux hommes orchestres, Sebastopol joue de la guitare et de l’harmonica, mais aussi du ukulĂ©lĂ©, du banjo et Ă©galement de nombreux instruments bricolĂ©s, parmi lesquels : la cafetiĂšre en si bĂ©mol, la batterie multi-bidouilles, la contrebasse de fumisterie et la pompe Ă  vĂ©lo jazzo-flĂ»te. Son rĂ©pertoire va du blues au gospel, en passant par la musique cajun, la country avec un soupçon de parfum hawaĂŻen ou oriental.

DĂ©marche artistique : Du bluesman errant.

Sebastopol « One Man Band Blues », c’est le fruit d’un fou de musique inventif, bourrĂ© d’humour et d’un grand sens du spectacle. Avec ses chansons, ses guitares, ses banjos et autres instruments improbables, il a rĂ©alisĂ© le concept du bluesman errant plein de poĂ©sie, et simple comme un blues. C’est un voyage dans le temps, aux dĂ©buts de l’ùre phonographique, dans une atmosphĂšre de film des annĂ©es «30», mais avec un sacrĂ© grain de folie distillĂ© par des instruments hĂ©tĂ©roclites (bricolĂ©s, recyclĂ©s ou dĂ©tournĂ©s) qu’il extrait tour Ă  tour de sa malle magique. Son sens de l’improvisation dĂ©bridĂ© et ses chansons Ă  double sens (tantĂŽt français, tantĂŽt anglais) vous emmĂšneront jusqu’aux plages d’HawaĂŻ, en passant par les berges du Mississippi, du Gange ou de la Seine.

Présentation du spectacle :

Un seul musicien mais autant de raffut qu’un orchestre au complet! Sebastopol, bluesman atypique, dĂ©barque sur scĂšne, avec une flopĂ©e d’instruments, de la guitare Ă  la trompette, pour la plupart bricolĂ©s avec du matĂ©riel de rĂ©cup’. On vous invite avec nous pour dĂ©couvrir son petit univers contenu dans sa malle de 80kg !

Topick « Fou normal»

  • Salle de spectacle
  • Jeudi 25 septembre 20h30 :
  • Humour visuel

PrĂ©sentation de l’artiste :

Grand comme un basketteur amĂ©ricain, mince comme un fil, Thomas BuissĂ©, dit Topick, est dotĂ© d’un visage en caoutchouc qu’il dĂ©forme Ă  volontĂ©. Sur scĂšne, par consĂ©quent, il fait beaucoup de grimaces et de mimiques, tout en racontant ses histoires. Personnage atypique oscillant entre le clown dĂ©lirant et le sociologue sous acide, l’artiste met la sociĂ©tĂ© cul par-dessus tĂȘte en renversant convenances et conventions.

Topick a un seul et unique objectif : faire rire. Des activitĂ©s totalement banales de la vie de tous les jours sont transformĂ©es d’une maniĂšre improbable et dĂ©jantĂ©e. DerriĂšre ses sketches surrĂ©alistes, parfois du non-sens, parfois des exercices casse-cou, mais derriĂšre se trouve toujours une pincĂ©e de vĂ©ritĂ©.

DĂ©marche artistique : Un homme- Orchestre.

Pour tout un tas d’artistes, un spectacle, c’est une aventure Ă  plusieurs. Des comĂ©diens, des auteurs, des metteurs en scĂšne, des potes qui donnent leur avis ! Mais pour l’artiste, c’est l’histoire d’un gars qui s’est dit « j’ai des choses Ă  raconter ». Alors, en vĂ©ritable homme-orchestre, il a trimballĂ© tout son cirque dans une minuscule voiture sur les routes de montagne! C’est au grĂ© des reprĂ©sentations qu’est apparu Topick, ce personnage atypique et simplifiĂ©! Avec le public, ils ont fait mĂ»rir ce personnage. Aujourd’hui, Topick s’exprime Ă  travers « Fou Normal ». Il dit des choses, il fait des choses. C’est comme ça que l’artiste l’avait imaginĂ©. Enfin presque...

Présentation du spectacle :

Alliant humour visuel et verbe espiĂšgle, Topick renverse convenances et conventions. Avec son spectacle, Fou Normal, il dĂ©crit le monde social et dĂ©tourne les indicateurs de rĂ©ussite en considĂ©rant que l’on peut devenir quelqu’un en rĂ©ussissant n’importe quoi. Gags, franc parler, franche rigolade, parodies, excĂšs, autant d’armes pour mettre le monde social cul par-dessus tĂȘte. Des sketches sur le fil du rasoir, oĂč vous verrez que vous n’avez pas encore tout vu.

Les Chiche Capon « Le Oliver Saint John Gogerty »

  • Salle de spectacle
  • Jeudi 25 septembre ensuite
  • Clown et absurde

Présentation des artistes :

Patrick de Valette, FrĂ©dĂ©ric Blin, Matthieu Pillard et Ricardo Lo Giudice incarnent les Chiche Capon. En 2000, ces trois artistes se rencontrent Ă  l’école de clown du Samovar et dĂ©cident de travailler ensemble. Un an plus tard, la compagnie Les Chiche Capon voit le jour ainsi que leur premier spectacle : « Le Saut de la mort », qui, comme son nom l’indique, ressuscite un grand classique des numĂ©ros forains. À partir de 2001, les Chiche Capon, tout en continuant de jouer « Le Saut de la mort » dans divers festivals, intĂšgrent l’équipe de Julie Ferrier. Ils jouent alors tous les mois Ă  l’espace Confluences Ă  Paris, dans le cabaret Takagolrie.

En 2004, aprĂšs une belle rencontre avec Clowns sans frontiĂšres, ils partent ensemble faire une tournĂ©e en Palestine, dans la bande de Gaza notamment. Cette mĂȘme annĂ©e, leur spectacle prend son essor en France comme Ă  l’étranger : de Chalon dans la rue, Ă  Avignon (dans la rue aussi), de la SlovĂ©nie Ă  la Suisse, en passant par le Festival Bis Art Ă  Charleroy en Belgique, Le « Saut de la mort » fait « chapiteaux combles ».

En 2005, la compagnie composĂ©e de 3 clowns, s’étoffe avec l’arrivĂ©e du comĂ©dien, chanteur et musicien Ricardo Lo Giudice. L’annĂ©e suivante, ils crĂ©ent, au ZĂšbre de Belleville, Le Cabaret des Chiche Capon. Un cabaret oĂč dans les paillettes du music-hall, ils incarneront une galerie de personnages, tour Ă  tour fragiles, autoritaires, candides et magnanimes. Ils les joueront prĂšs d’un an au CafĂ© de la Gare Ă  Paris, partout en France et aussi Ă  l’étranger : aux Etats-Unis (Clown’ Festival au Brick Theater Ă  New York), en Angleterre, au Cambodge (Festival Tinitinou, Batambang), en Afrique Centrale (tournĂ©e des centres culturels français dans tous les pays de l’Afrique Centrale), en Belgique et en Suisse mais aussi au BrĂ©sil (pour le Festival mondial des clowns). Au dĂ©but de l’annĂ©e 2009 les Chiche Capon crĂ©ent un nouveau spectacle : « Le Oliver Saint John Gogerty ». (Espace Confluences, Prato Ă  Lille, Festivals de Chalon et d’Aurillac).

Démarche artistique : Des clowns désopilants.

Les Chiche Capon sont de vrais clowns avec qui tout peut arriver. « Tout » c’est Ă  dire le magique, pas au sens magicien, l’exceptionnel, pas au sens de performance physique, le merveilleux, pas au sens esthĂ©tique. Juste au sens des clowns, qui prennent ce risque insensĂ©, irraisonnĂ© d’ĂȘtre sur scĂšne alors qu’ils ne savent pas faire grand-chose. Mais pour eux, c’est vital. C’est la dĂ©marche artistique la plus courageuse. Celle d’oĂč naissent ces purs moments de rire, de poĂ©sie, de bonheur, qui nous touchent directement au coeur.

Présentation du spectacle :

« Le Oliver Saint John Gogerty », c’est la tentative avortĂ©e de rĂ©pondre Ă  la trĂšs sĂ©rieuse question de l’évolution de l’homme. Attention, vous allez rentrer dans un univers oĂč la logique et l’esprit cartĂ©sien n’ont pas d’existence rĂ©elle. PrĂ©parez-vous Ă  dĂ©couvrir une interprĂ©tation improbable et loufoque, menĂ©e tambour battant par trois Ă©nergumĂšnes complĂštement dĂ©jantĂ©s et capables de tout, pour un gag. Avec leur « je-m’en-foutisme » juvĂ©nile, les Chiche Capon sont terriblement humains, attachants mais parfois si cruels
 Ils sauront toujours vous sĂ©duire, jusqu’à vous faire hurler de rire car ils ont l’Art des Grands Clowns. C’est pour ça qu’il faut courir les voir, parce qu’avec eux, tout peut arriver !

Cie Marche ou rĂȘve « Dans 3500 Mercredis»

  • Salle de spectacle
  • Vendredi 26 septembre 10h00
  • ReprĂ©sentation scolaire
  • Classe de CE et CM / DurĂ©e : 45 min

La Compagnie Marche ou rĂȘve

FondĂ©e en 1997 Ă  Toulouse, la Compagnie Marche ou RĂȘve a pour volontĂ© de marier l’art du clown, du jonglage, du mime et de la musique. Leur recherche perpĂ©tuelle de subtilitĂ©s fonde la qualitĂ© de leurs spectacles. Elle propose au jeune public des crĂ©ations qui ont un rĂ©el contenu, qui ne soit ni infantile ni consensuel sur les thĂ©matiques habituellement proposĂ©es aux enfants. La Compagnie s’ouvre aussi Ă  une diversitĂ© de travail, toujours dans sa spĂ©cificitĂ© du clown, en travaillant sur des crĂ©ations en direction d’un public ayant atteint l’ñge dit «adulte» ou comment sublimer l’idiot qui se cache en chacun de nous
 Marche ou RĂȘve a Ă©galement la volontĂ© d’amener le thĂ©Ăątre lĂ  oĂč il n’a pas l’habitude d’aller, afin de partager ses crĂ©ations avec le plus large public.

L’histoire du spectacle

Dans 1200 mercredis on sera danseuse, soldat ou maitresse... Dans 2000 mercredis on sera parents... Et dans 3500 mercredis, on sera vieux, enfin ! En “supers vieux” : on fera tout ce qu’on veut, plus personne ne nous dira rien, on sera
 Ă  nouveau petits ! Dans « 3500 Mercredi », Gluck et Auriacombe s’amusent Ă  dĂ©cliner le temps qui s’écoule en nombre de « mercrediversaire », le jour de la semaine de prĂ©dilection des enfants ! Commence alors un jeu empli de tendresse qui les plongent dans une rĂȘverie sur leur vie future, jusqu’à l’ñge d’or : 3500 mercredis, lĂ  oĂč tout est permis
 avaler des sucreries, se chamailler, faire le tour du monde ! ParĂ©s de leurs costumes d’écoliers dignes des annĂ©es 50, ils se mĂ©tamorphosent petit Ă  petit en deux petits vieux qui se cherchent dans l’amour taquin et la solidaritĂ©. Une jolie incitation Ă  grandir et un bel hommage pour nos aĂźnĂ©s !

Michel « ça mange pas d’pain»

  • Le Krill
  • Vendredi 26 septembre 19h
  • Impromptu pluridisciplinaire

PrĂ©sentation de l’artiste :

Michel est nĂ© un beau matin d’avril Ă  GoupillĂ©res, charmant petit village de Normandie. Il y passe son enfance ainsi que toute son adolescence dans l’indiffĂ©rence la plus totale. AprĂšs une scolaritĂ© catastrophique, il se destine au formidable mĂ©tier d’ajusteur-fraiseur. Le dĂ©clin de l’empire mĂ©tallurgique de l’époque le fait alors rapidement changer d’avis. DĂ©bute ensuite une longue pĂ©riode d’errance ou il flirtera avec les mĂ©tiers les plus hĂ©tĂ©roclites, tout ça pour finir un beau matin d’avril par signer un contrat CES Ă  la MJC de Rouen rive gauche. Ce contrat va chambouler sa vie. CantonnĂ© dans un premier temps Ă  l’entretien des locaux, il va trĂšs vite s’initier Ă  l’ART, l’art de la poterie ; les arts du cirque


Il s’épanouit, vit enfin... rencontre mĂȘme presque l’amour... Presque ! Mais hĂ©las les dures rĂ©alitĂ©s du CDD vont vite le rattraper. Et ces moments d’euphorie, il ne va les revivre que de façon sporadique, soit dans les stages de thĂ©Ăątre qu’il financera lui-mĂȘme Ă  grands coups de RMI, soit en allant se ridiculiser dans les cours de danse d’Anne-Marie YGOUT.

S’ensuivent plusieurs tentatives de spectacles de rue oĂč Michel (puisque c’est toujours de lui dont on parle), se confronte directement avec le public, ce qui lui permet de dĂ©couvrir malgrĂ© lui ses talents de comique. Et c’est encore un beau matin d’avril qu’il rencontre la Compagnie MARCHE OU REVE qui va lui proposer ce pourquoi il a toujours Ă©tĂ© fait, un domaine dans lequel son inculture, sa difformitĂ© naturelle et ses manies de vieux garçon ne seront plus une tare, bien au contraire. En effet, on lui propose de devenir CLOWN.

DĂ©marche artistique : Un clown multi-facettes.

Il a toujours pour volonté de marier les arts du clown, du jonglage, du mime et de la musique, et recherche perpétuellement de nouvelles subtilités.

Présentation du spectacle :

Magicien, jongleur, mime, animateur, Michel, artiste au charisme dĂ©calĂ©, maternĂ© depuis sa plus tendre enfance, nous embarque dans un spectacle Ă©lastique et modulable. Son inculture, sa difformitĂ© naturelle et ses manies de vieux garçon ne sont plus une tare quand on lui propose de faire le clown. Un spectacle qui nous montre comment sublimer l’idiot qui se cache en chacun de nous


Julie Villers « Je buterais bien ma mÚre un dimanche »

  • Salle de spectacle
  • Vendredi 26 septembre 20h30
  • Humour noir (dĂ©conseillĂ© au - de 14 ans)

PrĂ©sentation de l’artiste :

Julie Villers rĂ©vĂšle sur scĂšne une Ă©nergie rare et un jeu tout en vivacitĂ©! ComĂ©dienne de talent et boulimique de planches, elle tourne avec DaniĂšle Thompson dans « Le code a changĂ© » et d’autres piĂšces : « Amour de Fous » de Virginie Caloone, et « Ça n’arrive qu’aux mortels » de Emma Barcaroli. A Paris, elle ouvre une Ă©cole de thĂ©Ăątre dans laquelle elle enseigne aux enfants et adolescents, tout en continuant les tournĂ©es. En 2010, Julie Ă©crit son premier One Woman Show « PommĂ©(e)s ». En 2011, elle fait ses premiers pas Ă  la tĂ©lĂ© avec « On n’demande qu’à en rire », suivi d’une chronique Ă  la Matinale de Canal+. De nombreux projets prennent forme : « La quĂȘte du crĂąne » mis en scĂšne par Jean Lou de Tapia, ainsi que « Julie Villers est folle », avec la collaboration de Clair Jazz.

En 2013, c’est avec Antoine Schoumsky, qu’elle co-Ă©crit son nouveau One Man Show « Je buterais bien ma mĂšre un dimanche ». Spectacle dĂ©tonnant sur la complexitĂ© des rapports familiaux, mis en scĂšne par Johanna BoyĂ©.

DĂ©marche artistique : Un jeu Ă©nergique.

Avec ce spectacle, Julie Villers se distingue clairement de l’univers girly. Avec « Je buterais bien ma mĂšre un dimanche », le ton est donnĂ© : un humour incisif et dĂ©capant, une Ă©criture fine et soigneusement travaillĂ©e, un one woman show moderne, frais, dynamique et original. Notons Ă©galement l’accent mis sur une gestuelle trĂšs riche et le talent indĂ©niable dans l’interprĂ©tation des personnages.

Présentation du spectacle :

Plus efficace qu’une sĂ©ance de psy, et plus drĂŽle que l’intĂ©grale de Freud, Julie Villers propose un voyage thĂ©rapeutique qui explore le rapport mĂšre-fille, Ă  l’aide d’une bonne dose d’autodĂ©rision. La comĂ©dienne a choisi l’humour noir et garde le cap pendant plus d’une heure avec une folie jubilatoire et dĂ©vastatrice pour dĂ©crire avec justesse les rapports conflictuels, dĂ©rangeants et attachants qui peuvent exister entre membre d’une mĂȘme famille.

Antoine Schoumsky « Au parloir »

  • Salle de spectacle
  • Vendredi 26 septembre ensuite
  • Humour noir (dĂ©conseillĂ© au - de 14 ans)

PrĂ©sentation de l’artiste :

Antoine Schoumsky est un humoriste, acteur, doubleur et scĂ©nariste français, nĂ© en 1982 Ă  Vincennes. FormĂ© au Cours Florent, Antoine Schoumsky monte sur les planches au thĂ©Ăątre, pour la premiĂšre fois dans « le Songe d’une Nuit d’EtĂ© » de Shakespeare. Il joue dans les deux premiĂšres crĂ©ations de Louise Deschamps : « Pierrot le fou » et « La vraie vie est ailleurs ». En 2003, il crĂ©e la Compagnie Bande Originale et prĂ©sente sa premiĂšre mise en scĂšne de piĂšce de thĂ©Ăątre intitulĂ©e « RhinocĂ©ros ». Il fait ses dĂ©buts au cinĂ©ma dans le film « Toute une histoire » de Jean Rousselot. Depuis 2004, il double des personnages dans diffĂ©rentes sĂ©ries : « Les Bonheurs de Sophie », « Glee », « Pretty Little Liars », « Suits, Avocats sur mesure » 

En 2005, on le retrouve en metteur en scĂšne avec « Une goutte de hasard » qu’il a aussi Ă©crit, pour continuer l’annĂ©e d’aprĂšs avec « Une hĂ©roĂŻne de trop ».

Antoine Ă©crit de nombreux Ă©pisodes de programmes courts notamment pour Philippe Alfonsi avec « Photo d’un jour » ou encore « Cocktail de fille » sur TF1. Au thĂ©Ăątre, il produit et monte ses propres crĂ©ations. Il joue aussi dans les crĂ©ations thĂ©Ăątrales de la compagnie Les Sans Chapiteaux Fixe : « Le diable en partage », « Alice aux pays des merveilles ». En 2009, il tient le rĂŽle principal du court-mĂ©trage primĂ© « Les ongles » de ClĂ©ment Deneux.

En 2010, il met en scĂšne le one man show de Yanik « Ça n’engage que moi » au ThĂ©Ăątre TrĂ©vise ainsi que le spectacle du ventriloque de Jeff Panacloc « Une paire de schizo ». En parallĂšle, il est metteur en scĂšne de la soirĂ©e du FIEALD au TrĂ©vise pour la saison 2010-2011.

En 2011-2012, il est sur la chaĂźne ComĂ©die avec le programme court « Pourkoifopas » mais aussi scĂ©nariste pour les sĂ©ries « Gorg et Lala » et « Les donjons de Naheulbeuk » diffusĂ©es sur Canal +. Antoine Schoumsky fait des apparitions tĂ©lĂ©visĂ©es, notamment dans des sketchs de « Groland » ou « On n’demande qu’à en rire » oĂč il participe Ă  un passage d’Arnaud Cosson.

En 2012, il gagne le festival « Humour en Capitales ». La mĂȘme annĂ©e, il fait la 1Ăšre partie de François-Xavier Demaison au Festival de Ramatuelle. En 2013, il a le rĂŽle principal de « Cavalerie », court mĂ©trage sĂ©lectionnĂ© au Festival de l’Alpes d’Huez.

Depuis 2011, il tourne en France avec son premier one man show « Au parloir », mis en scĂšne par Thomas Coste. Dans son spectacle, Antoine Schoumsky fait Ă©tat de son humour corrosif Ă  travers une galerie de personnages plus dĂ©calĂ©s et carcĂ©raux les uns que les autres. Il dĂ©barque menottĂ© sur scĂšne, il a 1 heure pour divertir et espĂ©rer obtenir une remise de peine. Pendant cette heure, il prĂ©sente ses compagnons de cellule, le dĂ©bat pornographique qu’il a eu avec d’autres dĂ©tenus, un psychologue approximatif ou encore le kit anti-suicide !

Démarche artistique : Un jeu irrévérencieux.

On imagine que l’univers carcĂ©ral n’est pas trĂšs guilleret. Pour son premier one man show, Antoine Schoumsky a pris le parti d’en rire en accentuant le trait. Autant prĂ©venir tout de suite les Ăąmes sensibles, l’humoriste ne fait pas dans la poĂ©sie du XIXe siĂšcle. Les sketchs sont crus mais pas vulgaires. L’humoriste transporte pendant tout le spectacle le public dans un jeu irrĂ©vĂ©rencieux, avec un humour cynique, corrosif et incisif.

Présentation du spectacle :

Dans son spectacle, Antoine Schoumsky fait Ă©tat de son humour corrosif Ă  travers une galerie de personnages plus dĂ©calĂ©s et carcĂ©raux les uns que les autres. Il dĂ©barque menottĂ© sur scĂšne, il a 1 heure pour divertir et espĂ©rer obtenir une remise de peine. Pendant cette heure, il s’arme d’un verbe brut et d’une plume effrontĂ©e pour transporter le public dans un huis clos dĂ©lirant. Attachez vos menottes et venez-vous Ă©vader !

Mikro Orkestre

  • Le Krill
  • Samedi 27 septembre 19h :
  • Accueil multi-musical

PrĂ©sentation de l’artiste :

Batterie, basse, guitares et voix de velours sur une trame tantĂŽt jazzy, soul, rock ou dancefloor, ces trois-lĂ , revisitent les standards les plus variĂ©s, des annĂ©es 60 au 3Ăšme millĂ©naire. Jacques Dutronc, Georges Brassens, Nino Ferrer, Pink Martini, Paolo Conte, the Beatles, the Rolling Stones, Noir DĂ©sir, Big soul, et bien d’autres artistes encore, que vous retrouverez au cours du rĂ©pertoire du Mikro Orkestre...

Présentation du spectacle :

Alerte ! George Abitbol, is not dead ! De retour de Pom Pom Galli, on aurait aperçu l’homme le plus classe du monde, du cĂŽtĂ© d’ Onet le ChĂąteau, entonnant des refrains dans la plus pure tradition amĂ©ricaine, approximativement traduits en français, accompagnĂ©s de deux acolytes, prĂȘts Ă  dĂ©tourner le patrimoine de notre belle chanson française, façon «La Classe AmĂ©ricaine»!

Okidok « Slip inside »

  • Salle de spectacle
  • Samedi 27 septembre 20h30 :
  • Clown et acrobaties

PrĂ©sentation de l’artiste :

VoilĂ  plus de 24 annĂ©es que Xavier Bouvier et BenoĂźt Devos s’amusent comme des enfants, pour le plus grand plaisir de tous. Deux annĂ©es de formation Ă  l’École Internationale de thĂ©Ăątre de Mouvement Lassaad SaĂŻdi Ă  Bruxelles d’abord, ensuite deux autres Ă  l’École du Cirque de MontrĂ©al qu’ils quittent en 1997, et fondent la Compagnie OKidOK2, qui deviendra OKIDOK au fil des annĂ©es. Ils y expĂ©rimentent leurs premiers travaux, au cours de nombreux Ă©vĂ©nements, tout en participant Ă  la crĂ©ation de spectacles avec le Cirque du Docteur Paradi, la Compagnie Chien de Cirque, le Cirque d’Anges Heureux, le ThĂ©Ăątre d’un jour, Franco Dragone Entertainment Group
 PrĂšs de 700 reprĂ©sentations de “HA HA HA” plus tard, ce spectacle ravit toujours le public Ă  l’heure actuelle. En 2009, “Slip Inside” est jouĂ© Ă  Avignon oĂč il confirme l’intĂ©rĂȘt du public et conforte la confiance des professionnels du milieu envers le travail de la compagnie Okidok. Yvon et Jacques ont des corps de rĂȘves, des corps de stars. MusclĂ©s, Ă©lĂ©gants, habiles, facĂ©tieux et bien conscients de toutes leurs incroyables qualitĂ©s, ils se lancent dans une grande dĂ©monstration de leurs talents. Et Dieu sait si leur palette est large ! Du talent Ă  l’état pur, la crĂšme de l’acrobatie, le foie gras du mime, le saindoux de la danse, bref la poĂ©sie brute des grandes annĂ©es du music-hall. Une heure de rire, sans paroles, avec deux fois rien !

DĂ©marche artistique : Nouveau Cirque.

Avec leur spectacle « Slip Inside », ils replongent dans les fondamentaux du cirque. Une dĂ©monstration d’adresse pendant laquelle les personnages sont propulsĂ©s par leurs folies, leurs prĂ©tentions et leurs maladresses, dans un jeu qui les pousse Ă  l’improvisation, le tout dans un dialogue constant avec le public.

Présentation du spectacle :

Les deux acrobates belges des Okidok ont enfilĂ© les slips dĂ©modĂ©s de leurs grand-mĂšres, et, ringards Ă  souhait, ratent leurs tours, collectionnent les bourdes, mettent du coeur Ă  foirer tout ce qu’ils entreprennent avec une maladresse Ă©tudiĂ©e qui confine au gĂ©nie. Sur scĂšne, propulsĂ©s par leurs folies, ils nous proposent une succession de sketches aussi improbables que dĂ©sopilants. Du talent Ă  l’état pur, la crĂšme de l’acrobatie, le foie gras du mime, le saindoux de la danse, bref la poĂ©sie brute des grandes annĂ©es du music‐hall. Une heure de rire, sans paroles, avec deux fois rien.

Mikro Orkestre

  • Le Krill
  • Dimanche 28 septembre 15h30
  • Accueil multi musical

TriWap « Et si on s’en mĂȘlait »

  • Salle de spectacle
  • Dimanche 28 septembre 17h00
  • Humour musical familial

Présentation des artistes :

En 2005 ils ne se connaissent pas encore. Sillonnant pourtant les mĂȘmes couloirs du Conservatoire de Musique ou de l’UniversitĂ© de Rennes, ces trois passionnĂ©s se retrouvent trĂšs vite dans de nombreux projets communs : jazz, salsa, ensembles vocaux. L’alchimie opĂšre
 Leurs voix, leurs instruments deviennent complices, une histoire commence
 DĂšs 2006, les trois musiciens dĂ©cident de monter le trio TriWap. Avec la complicitĂ© de leurs voix et de leurs instruments, ils revisitent dans un esprit acoustique les standards de la chanson française et internationale. Emmanuel au piano, Martin Ă  la contrebasse, Pierre au trombone, ils Ă©cument les cafĂ©s-concerts et les scĂšnes locales avec une mĂȘme devise : l’amour de la musique et de l’humour dĂ©calĂ© ! De la poĂ©sie explosive de Charles Trenet, aux harmonies groovies de Stevie Wonder, en passant par les mĂ©lodies bucoliques de Brassens, leurs valises sont chargĂ©es d’influences d’hier et d’aujourd’hui.

Démarche artistique : Le renouveau du théùtre musical.

Triwap est un trio, un groupe de touche-Ă -tout, oĂč chacun est tout Ă  la fois musicien, chanteur et comĂ©dien. Ces trois jeunes artistes sont des artistes complets qui jouent la carte de l’originalitĂ©, celle du thĂ©Ăątre musical. Musicalement c’est sĂ©rieux, (ils sortent tous du Conservatoire), tout est trĂšs travaillĂ©, les harmonies Ă  3 voix notamment. L’humour et la parodie sont dans les textes. Ces trois-lĂ  ont dĂ©cidĂ© de mĂȘler leur goĂ»t pour l’ironie dĂ©calĂ©e et dĂ©capante, d’entraĂźner le public dans leurs dĂ©lires pour un spectacle complice, interactif et gĂ©nĂ©reux.

Présentation du Spectacle :

« Et si on s’en mĂȘlait?! », c’est du cartoon qui cartonne, trois chanteurs-musiciens dans une succession de personnages insolites, drĂŽles et dĂ©calĂ©s. Ils jonglent avec les instruments, comme avec les mots et leurs voix, dans des harmonies subtiles. Leur spectacle dans lequel ïŹ‚otte une ironie dĂ©capante, entraĂźne le public dans un moment complice, gĂ©nĂ©reux et de trĂšs haut niveau musical. Un spectacle drĂŽle qui bouge, qui swingue et qui groove !

Informations pratiques

Informations de contact: 

La Baleine
25, place des artistes
12850 Onet-le-ChĂąteau
Attention : Billets en vente à partir de début septembre
Renseignements / RĂ©servations : 05 65 77 68 00

Vous aimez ? Dites-le !

Conseils des lecteurs: 
Aucun vote pour le moment

Ajouter un commentaire

Aujourd'hui en Aveyron
Animations concerts
Je vous propose des animations & des concerts "sur mesure", chez vous ou dans un lieu public (salle des fĂȘtes, etc...).
Le Bourg, Saint-Paul des Fonts (Saint-Jean Saint-Paul)