Dordogne

Il ne fait aucun doute qu’il peut parfois faire assez chaud dans le Sud-Ouest et la plupart des vacanciers (surtout les vacanciers de haute saison) accueillent avec joie l’idée d’un rafraîchissement rapide dans un endroit agréable. Mais ne serait-il pas satisfaisant que ce refroidissement prenne la forme d’une chute d’eau spectaculaire ?

Qu’il s’agisse d’une randonnée pédestre ou d’un simple arrêt sur le bord de la route, les cascades de la région sont un autre exemple de l’incroyable patrimoine naturel de la vallée de la Dordogne.

La sélection suivante comprend quelques-unes des trésors les plus connus ainsi que les merveilles les moins acclamées qui valent tout autant le détour.

La Cascade d’Autoire

Une visite au village d’Autoire ne serait pas complète sans une visite à la chute d’eau à seulement 2 Kilomètres plus loin sur la route. Cachée au fond de la vallée en forme de U, la cascade de 30 mètres de haut est idéale pour les pique-niques, les photos et offre une pause rafraîchissante à l’abri de la chaleur de la mi-journée.

Il y a deux façons d’accéder au site. La première se fait par un sentier pédestre à partir du village. Depuis le parking sud, prendre la route qui passe devant le château, à travers les bois et le long du ruisseau jusqu’à la cascade. La dernière partie est un peu brouillée, donc elle ne convient pas aux personnes ayant des difficultés à marcher. N’oubliez pas d’apporter des chaussures de marche décentes et une serviette au cas où vous seriez éclaboussé !

La deuxième est à partir d’un belvédère au sommet du cirque dans le hameau de Siran. Pour s’y rendre, sortir du village vers le sud. Après plusieurs kilomètres, vous verrez un panneau sur votre droite, indiquant Siran. Si vous suivez Siran, vous trouverez un parking situé à environ 500m de la magnifique vue panoramique sur le village et la cascade. Il est préférable de voir Autoire de Siran après la pluie quand les visiteurs peuvent s’émerveiller devant la chute d’eau qui s’illumine au fond de la vallée.

Les Cascades de Gimel

Gimel-Les-Cascades est à la fois le nom des belles cascades et de la charmante ville qui les surplombe. Ces cascades se composent de trois cascades successives tombant à une hauteur totale de 143 mètres : Le Grand Saut (ou le Grand Saut qui plonge de 45m en trois étapes successives), La Redole (qui se tord et tombe de 38m au-dessus de la passerelle) et La Queue de Cheval (la plus haute des 3 parties qui plonge de 60m en un seul passage).

Des sentiers balisés permettent aux visiteurs d’explorer les cascades situées dans le parc. Le site est accessible par différents itinéraires. La visite peut être prolongée en suivant le sentier en amont qui vous ramènera au village et aux ruines de l’ancienne église.

Les Cascades de Lamativie

Enfouies dans les gorges de la Cère, les Cascades de Lamativie offrent un sentier de randonnée de 7 km le long d’un magnifique ruisseau. Pique-nique au bord des chutes d’eau avant de plonger dans les piscines cristallines et de descendre les toboggans naturels.

Il existe des excursions de canyoning pour les amateurs d’aventure qui souhaitent découvrir d’autres trésors cachés. Le parcours dure environ 4 heures et n’est pas disponible pour les moins de 10 ans.

N’oubliez pas d’apporter une paire de chaussures correcte (vous vous mouillerez les pieds) ainsi que des vêtements de rechange.

Les Cascades de Murel

Classée Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique pour la richesse de sa faune et de sa flore, les Cascades de Murel traversent les gorges boisées et escarpées de Franche-Valeine où l’eau surgit dans un dédale de rochers avant de se jeter dans la Dordogne.

Situé à seulement 15 km au nord-ouest d’Argentat, le site est composé de 3 cascades successives : Cascade de la Prade, La Grande Cascade et Les Petites Cascades. Pour explorer ces merveilles, les randonneurs peuvent partir d’Albussac ou de Forgès. L’itinéraire au départ de Forgès devrait être plus attrayant pour les âmes moins sportives ainsi que pour les familles avec de jeunes enfants. D’une longueur de 5 kilomètres, le sentier balisé mènera les randonneurs à travers un paysage époustouflant et préservé jusqu’à la dernière chute d’eau.

Les Cascades du Gouffre des Cloches

Nichée dans un canyon de 700 m de long à Sabadel-Latronquière (halte entre Saint-Céré et Figeac), cette magnifique trilogie de cascades est bordée d’un sentier pédestre qui permet d’admirer la rivière Bervezou et la magnifique chaîne des cascades au milieu de verdure luxuriante. C’est un chemin relativement court mais qui demande un peu d’effort pour grimper.

Les Cascades du Gouffre des Cloches donnent leur nom à la légende selon laquelle les cloches de l’église du village furent jadis jetées dans l’une des grottes pour éviter que les envahisseurs ne pillent les habitants. Alors si vous les trouvez, faites-le nous savoir !

La Cascade de Saut Sali

Au cœur d’une réserve naturelle époustouflante, la Cascade de Saut Sali, d’une hauteur de 30 mètres, maîtrise sa vallée verdoyante. La cascade est accessible par un sentier balisé qui part d’un petit parking juste au-dessus du Breuil (entre Soursac et Mauriac sur la D16) et qui longe ensuite la rivière Pont-Aubert. La promenade dure environ 90 minutes aller-retour et convient à tous les niveaux.